Avez-vous déjà revu le planning de votre semaine ou de votre mois à la baisse ? Est-ce que vous avez tendance à être impatient et vouloir atteindre vos objectifs le plus vite possible, en ayant des délais intenables ?

 

L’origine de la frustration à court terme

L’être humain est parfois curieux… Nous avons tous tendance naturellement à surestimer notre capacité à accomplir nos tâches à court terme, en surchargeant notre agenda de la journée, semaine ou mois.

Vient bien sûr la frustration lorsque le soir nous voyons que nous n’avons pas réussi à tout faire…

Alors qu’au contraire, les objectifs à long terme (à l’année) ou plus long terme (dans les 5 à 10 ans à venir) sont, pour beaucoup, complètement inexistants.

L’âne de Buridan

Jean Buridan nous offre un exemple poussé à l’extrême. Il a soif et faim et se trouve entre son avoine et un sceau d’eau. Il ne sait par où commencer et hésite tellement qu’il meurt de faim et de soif.

Cela montre que l’entêtement à vouloir tout faire nous empêche d’avancer rapidement, voir nous clou sur place.

Concentrez-vous sur votre grand objectif

Pour éviter la frustration et maximiser votre productivité, concentrez-vous sur un seul grand objectif à la fois.

Je conseille toutefois de continuer à le découper en sous-tâches, mais d’avoir un but en tête. Par exemple, si votre objectif est financier (doubler vos revenus), n’entreprenez rien d’autre qui ne vous en rapprochera.

Continuez également d’utiliser une date butoir ; et tant mieux si vous l’atteigniez avant. Puis passez à un autre grand objectif, comme l’apprentissage d’une nouvelle langue par exemple.

Chacun de vos efforts ne sera alors dirigé que vers un seul but, vous donner une force et une motivation à toute épreuve. Vous serez surpris de la vitesse à laquelle vous pouvez avancer en utilisant cette technique.

Téléchargez le résumé au format PDF :

👉 https://rogerlannoy.com/video/?optin=futur