Vous êtes-vous déjà retrouvé devant quelqu’un qui vous écoutait vraiment ? Qui vous faisait sentir unique ? Apprenez à maîtriser cette aptitude.

 

Pourquoi apprendre à écouter ?

Vous savez sûrement entendre, mais savez-vous vraiment écouter ? C’est une caractéristique que peu de personnes possèdent réellement.

Pourtant, c’est un atout social très important. Une fois maîtrisé, vous serez à même de saisir l’intégralité du discours de votre interlocuteur tout en l’encourageant à s’ouvrir totalement et en toute honnêteté.

Le contact visuel

Garder le contact visuel avec la personne avec qui vous avez une conversation lui apportera une sensation de connexion. Vous lui indiquerez que vous êtes entièrement à son écoute et intéressé.

Attention toutefois à ne pas maintenir un regard fixe et vide. Gardez en tête la règle des 80/20, 80% du temps regardez votre interlocuteur dans les yeux et 20% laissez libre votre regard.

La présence

Il y a un décalage entre notre capacité à traiter l’information et le flux verbal d’une personne. En moyenne, la vitesse d’élocution est de 150 mots par minute. Notre cerveau est capable d’en traiter entre 400 et 600 soit le triple !

Il arrive parfois que notre esprit s’évade. Lorsque vous sentez que cela vous arrive, recentrez votre attention sur votre interlocuteur.

Le retour non-verbal

Il est bien connu que la majorité de notre communication est non-verbale, je ne reviendrais pas là-dessus. Ce qui est important dans cette optique et de donner un feedback à la personne avec qui vous parlez.

Il n’y a rien de plus frustrant que de voir un visage impassible lorsque l’on évoque des idées.

Hochez la tête de temps en temps, utilisez vos mains, changez de posture… Ce sont des signes qui peuvent paraître insignifiants, mais qui auront un impact fort et montrerons que votre attention dans la discussion est maintenue.