se motiver dans la vie

Dossier : Comment trouver la motivation dans la vie ?

Quand j’entends cette question, j’ai quelques poils qui se hérissent.

Parce que si tu regardes tout autour de toi, tu as des dizaines, des centaines de moteurs de satisfaction et de motivation sur lesquels tu peux t’appuyer pour avoir cette envie bouillonnante d’aller de l’avant, de faire toujours mieux et de gravir l’échelle du succès.

Le souci, c’est qu’on évolue dans un monde où le médiocre, la violence, la difficulté sont mis en avant. Par les médias notamment. Ce qui pointe du doigt le parasitaire, les obstacles qui finalement te font douter.

Mais tu as trop de valeur pour te laisser démonter par ce genre de choses. Pour se motiver dans la vie, tu vas regarder bien plus loin que cela.

Le danger du moment présent

Vivre dans l’instant, c’est très positif. Cela te permet de prendre conscience de tes émotions. De mieux cerner ton environnement. Et de profiter de ton existence sans être dans l’attente. Mais comme toute médaille, il y a un revers.

Ne te focaliser que sur ce qui t’arrives, c’est parfois ne s’intéresser qu’au problème. Sans voir qu’on a été par le passé capable d’en surmonter des similaires. Sans comprendre non plus que le temps peut aussi être une clé à la résolution de la situation délicate.

Tu dois être à l’écoute de tes émotions. Mais elles ne peuvent pas guider entièrement tes choix. Tu es le fruit de l’expérience.

Et pour se motiver dans la vie, pour garder confiance, il faut garder à l’esprit ses victoires, ses succès. Pour les utiliser lors de visualisations qui permettront à ton cerveau d’adopter le bon réglage : celui de la réussite.

Le focus est une arme puissante. Tu as forcément suivi les enseignements de Tony Robbins, qui explique cela à merveille. Tu sais qu’on trouve toujours ce que l’on recherche. Et quand on cherche à cultiver le malheur et le mal-être, on y arrive très bien.

Se motiver dans la vie, c’est comprendre que chacun de tes choix peut changer ta vie. Que ta prochaine décision peut révolutionner ton existence.

Une multitude de terrains pour ton amélioration

Tu sais évidemment que l’échec est à relativiser. Car s’il est trop souvent considéré comme une preuve d’un manque de qualité(s), c’est en réalité un professeur. Un élément très utile te permettant de mettre en lumière les solutions qui fonctionnent et celles qui ne te mèneront nulle-part.

Cette simple mention doit permettre de se motiver dans la vie. En ce qu’une absence de résultat n’est pas preuve d’une incapacité. Mais de lacunes. Et qui dit lacunes, dit qu’on peut les combler. En travaillant. En faisant des efforts.

Et c’est bien là dessus que je t’invite à réfléchir. Ta vie, ce n’est pas juste le travail. Juste ton cercle social ou le sport. Si un domaine semble t’échapper, il te reste les autres pour retrouver l’équilibre dont tu as besoin pour affronter les challenges qui s’offrent à toi.

On a trop tendance à se focaliser sur le problème. Mais la motivation, on la trouve aussi en pensant « outside of the box ». En allant chercher l’énergie ailleurs. Auprès de personnes ou d’activités stimulantes, qui mettent en place une vraie dynamique.

Pour se motiver dans la vie, il faut avoir de vrais objectifs. Et être en mesure de les échelonner. Ne pas voir trop petit, mais ne pas être trop gourmand ou impatient.

Le succès est la récompense de l’effort et du courage. Mais n’oublie pas qu’il ne se provoque pas en un claquement de doigts. Comme je le dis souvent, un avion brûle jusqu’à 80% de son carburant au décollage. Le plus dur, c’est toujours de se lancer !

Se fixer des objectifs pour se motiver : par où commencer ?

La motivation est à la fois quelque chose de très facile à comprendre et de compliqué à mettre en oeuvre au quotidien. En vivant l’instant présent, nous en apprécions la valeur, mais pouvons aussi voir les challenges qui surgissent comme plus gros qu’ils ne sont en réalité.

La motivation, c’est l’arme qui permet de voir plus loin que ça. D’affronter ces obstacles avec dans le coeur la conviction qu’on est tout à fait capable de les vaincre, et surtout, d’en apprendre quelque chose d’essentiel pour notre évolution.

La rigueur, l’organisation, l’anticipation, voilà des valeurs qui vont t’aider justement, à entretenir ta motivation. Et rien de mieux dans ce domaine que la conception d’un plan et la définition de buts clairs et précis à atteindre.

Se fixer des objectifs pour se motiver : voir les choses en grand pour avancer

Tout le monde a des rêves, mais dans les faits, peu de gens les poursuivent. Pourquoi ? Justement parce que l’ambition est parfois mal vue. Si tu veux accomplir de grandes choses, on te prend pour un marginal. Une personne qui veut se faire passer pour quelqu’un qu’elle n’est pas.

N’écoute pas ces commérages. Il te faut une vision. Importante. Voir grand ou tout petit demande la même énergie. Fait fonctionner les mêmes cellules de ton cerveau. Mais a un impact très différent sur ta confiance et ton envie de réalisation. Avoir des aspirations va te permettre de les décomposer en différents objectifs, à étaler dans le temps.

L’atteinte de chacun d’eux est une petite victoire. Il te « suffit  » donc de te focaliser sur un but à la fois. De te motiver sur une tâche principale, atteignable. Plus simple que l’objectif principal, souvent considéré comme une finalité ultime.

Ce qui évite de rester dans le pessimisme et de ne se concentrer que sur les avancées majeures. Pour construire une maison, les murs ne suffisent pas. Il faut aussi des fondations, des matières première et un dessin du projet.

Se fixer des objectifs pour se motiver : où en es-tu à l’heure actuelle ?

Pour être capable de répartir ses objectifs dans le temps, tu dois réfléchir sur qui tu es. Ce que sont tes forces et tes faiblesses en ce moment. Cela va t’aider à établir des priorités. Et donc à définir des buts qui ne sont pas trop éloignés de ton potentiel actuel.

Chaque pas dans cette direction est un pas vers les résultats finaux que tu veux atteindre. Chaque étape est importante. Quand on sait où on va et ce qu’on veut accomplir, c’est plus facile de se motiver. Plutôt que de juste traverser son quotidien en attendant que les opportunités te tombent dessus.

Il est important de lister tes efforts, d’écrire quelque part tes objectifs. Dans un endroit facile d’accès, que tu puisses les consulter tous les jours. Pour rester focalisé.

Si tu n’as pas encore d’objectif(s), crois-moi, le fait d’en déterminer va vraiment booster ta motivation. Et c’est finalement de cette manière que tu pourras faire de grandes choses ! Qu’en penses-tu ?

Se motiver pour gagner : une mentalité pour aller toujours plus loin

Si tu t’inscris dans une logique de développement personnel, d’amélioration, tu sais à quel point ton état d’esprit est important. Je t’en parlais récemment : une croyance peut te détruire ou changer ta vie.

Il est donc très important que cette mentalité de gladiateur dont tu as besoin pour vaincre, pour avancer, soit appliquée au quotidien, à tous les domaines de ta vie.

Et aujourd’hui, j’aimerais te parler de victoire. Tu vas comprendre pourquoi.

Pierre de Coubertin avait tort : participer ne sert à rien

On entend parfois dire que la victoire n’est pas nécessaire, que l’important, c’est de participer. C’est même la devise des jeux olympiques. Mais quelle bêtise ! Si on n’abandonne la rage de vaincre, si on se contente de peu, alors on n’arrivera jamais à exceller.

Ce genre de discours est fait pour les personnes qui n’ont pas confiance. Qui n’ont pas de fierté ou de respect d’eux-même.

Je ne te dis pas que tu gagneras à chaque fois que tu entreprendras quelque chose… mais tu te dois d’avoir ce désir. Cette volonté bouillante. Sinon tu ne rencontreras jamais le succès.

Se motiver pour gagner : affiner ta préparation, c’est la clé

L’idée, ce n’est pas d’évoluer dans un esprit de comparaison avec l’autre. Mais de compétition avec soi-même. Gagner, c’est avant tout se dépasser, aller plus loin. Et quand on vit ce désir, cela permet de l’appliquer à toutes les phases de la réalisation.

Un champion s’entraîne plus que la normale. Il fait des efforts supplémentaires. Il a une rigueur à toute épreuve. Car il sait que ses victoires se construisent dans les gestes de son quotidien.

Quel que soit ton objectif, tu dois appliquer cette logique. Avoir l’esprit ouvert. Le désir de toujours apprendre. De mieux faire. Se motiver pour gagner, c’est se préparer à faire face à l’adversité et tirer le meilleur du challenge.

C’est plus qu’une croyance. C’est un mode de vie !

Comment se motiver pour réussir ?

Tu vises forcément quelque chose. Tu as des espoirs, des désirs, des objectifs. Et tu veux les atteindre. C’est déjà magnifique en soi. Car tu n’as pas idée du nombre de personnes qui ne savent pas exactement ce qu’elles veulent.

Qui ne sont pas prêtes à faire les efforts nécessaires. Qui abandonneront avant la fin. Et c’est bien dommage… car dans les faits, on ne sait jamais à quelle distance du succès on baisse les bras.

Maintenant, tu sais que tu vas devoir t’accrocher. Mais tu a peur que sur la distance, ta motivation ne flanche. Que le flot des difficultés finisse par avoir raison de toi. Là encore, ta réflexion est positive.

Elle prouve que tu comprends une vérité inéluctable : on est toujours empli de motivation au moment de prendre la décision de faire quelque chose. Mais le plus dur, c’est de l’entretenir sur le long terme.

Réussir, qu’est-ce que cela signifie pour toi ?

C’est ça la vraie question. L’Homme a cette fâcheuse tendance à se mettre des limites. À douter de lui. À avoir peur du succès. Tu as peut-être déjà regardé des matchs de tennis… et tu as sans doute vu un joueur tout près de conclure, et qui ratait balle de match après balle de match. Au point de perdre la rencontre.

Et bien c’est ça, la peur de la réussite. On la retrouve partout. Et pour l’éviter, il convient de comprendre ce que « réussir » veut dire pour toi.

Est-ce une nécessité ? Une simple récompense ? Est-ce quelque chose que tu désires du fond de ton cœur ou que tu espères ? Ta manière d’aborder la question est cruciale. Car cela impacte directement ton conditionnement intellectuel, psychologique et au final, ton efficacité. Demande-toi : quelles sont les limites que tu t’octroies ?

Se motiver pour réussir en restant conscient de son désir

La conscience d’être et de faire est ce qui caractérise l’Homme. Et c’est fantastique. Car cela nous permet de toujours trouver ce que l’on cherche. À condition d’être honnêtes envers nous-mêmes. Et de faire les efforts nous rapprochant de nos rêves.

Se motiver pour réussir à changer à vie, c’est avant tout être ouvert d’esprit. Partir à la chasse aux informations qui nous aideront à acquérir le savoir, les compétences, le matériel nécessaire pour remplir notre objectif. C’est se mettre en action. Comprendre qu’un échec n’est qu’un contretemps, et surtout, un formidable professeur.

La meilleure chose à faire, c’est rester conscient de ce qu’on veut exactement. Jour après jour. Et de se le répéter au moment de puiser dans ses réserves. Prends l’image de celui qui va à la salle de gym pour perdre du poids. S’il oublie son but, il n’arrivera nulle part. Il laissera tomber.

En revanche, s’il se concentre sur le fait que chaque pulsion, chaque poids soulevé, chaque course, chaque goutte de sueur perdue le rapprochent de la victoire finale… alors il ne lâchera pas. Et c’est vraiment ça, l’essence pour se motiver pour réussir !

Comment se motiver au quotidien ?

La motivation est un élément primordial de ton développement personnel. Sans elle, tu ne pourras pas atteindre tes objectifs. Tu ne pourras pas avoir le courage de mener tes projets à bien. Seulement ne nous leurrons pas : la  motivation est versatile, difficile à entretenir.

Elle serpente dans ton esprit… tantôt radieuse tantôt cachée par le découragement.

Si tu veux être heureux, tu dois être capable de t’organiser sur le long terme. De suivre la ligne de conduite et les buts que tu te fixes dans tous les domaines de ta vie.

Si j’ai créé l’émission « motivé au quotidien », c’est bien parce que la motivation est souvent l’un des premiers facteurs qui disparaissent chez l’individu qui n’obtient pas de résultats immédiats.

Mais alors… comment se motiver au quotidien ?

Tu dois d’abord et avant tout comprendre que chacun des choix que tu fais impacte ta vie. Et qu’à ce titre, tu as le pouvoir de t’améliorer, jour après jour. De te rapprocher de ce que tu veux devenir.

Sachant cela, rends-toi compte que tu as de nombreuses sources d’inspiration tout autour de toi. Depuis tes connaissances ou tes modèles, qui partagent avec toi leurs expériences et leurs réussites, aux contenus interactifs comme les formations, les podcasts ou les séances de coaching qui pullulent sur internet.

L’important, c’est que tu conserves un certain degré d’ouverture d’esprit. Que tu vois la motivation comme quelque chose qui se nourrit, qui s’entretient. Notamment grâce à l’acquisition de nouvelles connaissances.

Une personne motivée est une personne curieuse, tournée vers le désir profond de devenir meilleure.

Concentre-toi sur toi même et accorde-toi le temps dont tu as besoin

Pour se motiver au quotidien, il faut être capable de se focaliser sur soi. Sur ses défaillances, ses besoins, ses capacités. Tu dois créer un espace (physique et psychologique) dans lequel tu peux ne penser qu’à toi et à ton évolution. Dans lequel tu peux t’isoler pour rester en contact direct avec tes objectifs.

Ta manière de déplacer ton focus est très importante. Si tu perds ton temps à regarder la télévision ou à ne t’intéresser qu’à des banalités, tu auras de grandes difficultés à prendre la mesure de ton potentiel.

Les gens qui réussissent, qui parviennent à surfer sur une vague motivante, sont ceux qui passent à l’action. Qui sont toujours dans le questionnement positif. Qui voient dans la difficulté un challenge plutôt qu’une contrainte.

Alors demande-toi : quelle est ta réalité ? Où est ton focus ? Comment perçois-tu ton existence ?

Prends note de tes progrès pour ne jamais revenir sur tes pas

Rien de mieux que l’entretien d’un cahier personnel pour garder conscience de tes avancées et ainsi se motiver au quotidien.

N’hésite donc pas à décrire sur le papier les challenges que tu relèves, les compétences que tu acquiers mais aussi les difficultés rencontrées.

Tu pourras simplement te référer à ces annotations pour te rendre compte de ton évolution. Pour t’apercevoir que malgré la difficulté, tu n’as pas lâché. Que tu es toujours dans la course et que tu as toujours envie de franchir la ligne d’arrivée.

En réalité, ta motivation dépend en grande partie de la confiance que tu t’accordes et de la manière dont tu perçois les évènements qui te touchent. Rappelle-toi, la motivation est quelque chose de fragile et c’est ton état d’esprit qui décide de sa force.

Ne te laisse pas tomber. Ne t’abandonne pas. Tu es une personne formidable. Sois-en convaincu sans quoi tu auras du mal à penser que tu mérites de récolter les fruits de ton travail, de tes efforts.

Les exercices de motivation pour atteindre ses objectifs

La motivation peut être mieux décrite comme étant le désir et la volonté de faire quelque chose. Théoriquement, il existe deux catégories de motivation bien distinctes. Il y a d’abord l’auto motivation ou la motivation intrinsèque, quand vous essayez d’atteindre un objectif sans être influencé par d’autres personnes et que votre satisfaction personnelle est votre seule récompense. Dans ce cas, vous déterminez vos propres objectifs. D’autre part, il y a la motivation extrinsèque, lorsque votre motivation est poussée par des contraintes. Ce genre de motivation est courant dans le monde du travail. Que ce soit pour votre satisfaction personnelle ou pour atteindre les objectifs imposés par le travail, il est essentiel de savoir entretenir votre motivation. Pour ce faire, voici quelques techniques qui ont fait leurs preuves et qui vont surement vous aider à rester motivé.

Fixez vos objectifs

Le fait de vous fixer des objectifs vous aidera à nourrir votre motivation d’une manière efficace et à vous rappeler de la raison pour laquelle vous avez fourni tant d’efforts et de travail acharné dans la poursuite de vos rêves. Un objectif judicieusement choisi vous permettra de tout mettre en œuvre pour l’atteindre aussi ambitieux il soit. Cependant, il est essentiel que vous choisissiez vos propres objectifs sans vous laisser influencer par d’autres personnes. Les contraintes pourront vous laisser croire que vous n’avez pas l’ambition nécessaire pour atteindre vos objectifs par votre propre volonté. Associez vos objectifs à des sentiments positifs sans contraintes ni menaces. Plus vous serez serein au moment de la planification de vos objectifs, plus vous serez motivé pour les atteindre.

Stimulez votre motivation

Pour vous éviter de baisser les bras et à vous maintenir concentré sur le but que vous vous êtes fixé, il est nécessaire de stimuler votre motivation. Pour se faire, pensez à la récompense qui vous attend à l’accomplissement de vos objectifs.  Il peut s’agir de votre propre satisfaction d’avoir tenu jusqu’au bout ou encore du résultat final d’un travail durement effectué. Prenons comme exemple une personne qui veut perdre du poids par le biais du sport et d’un régime ou une personne qui espère une prime en travaillant dure au bureau. Certes, il y a la volonté, mais savoir qu’au final on sera mieux dans sa peau ou être récompensé pour son travail peut stimuler la motivation. Cette méthode est efficace même pour atteindre les objectifs les plus ambitieux, car elle vous permettra de développer votre persévérance. Afin d’assurer l’efficacité de cette technique de motivation, deux choses sont à retenir : un objectif atteint implique une récompense et plus votre objectif est ambitieux, plus la récompense devrait être plus importante.

Musique et films : source d’inspiration et de motivation

–       La musique:

Écouter de la musique est sans doute le moyen le plus simple et le plus rapide de rehausser votre motivation. En effet, la musique a le pouvoir de changer ou d’amplifier votre état émotionnel. Il est alors très important de bien choisir la musique que vous écoutez. Une chanson triste pourrait avoir un effet négatif sur votre motivation. Choisissez toujours des chansons qui vous donnent la pêche. La bonne chanson au bon moment est un facteur de motivation très efficace. Par ailleurs, la musique peut être facilement intégrée dans votre vie quotidienne. Vous pouvez l’écouter dans presque toutes les situations : lorsque vous prenez une douche, pendant votre trajet au travail ou pendant vos pauses.

–       Les films:

Vous avez sans doute déjà senti l’énergie et l’émotion qui vous envahit après avoir vu un excellent film. La raison en est que les films sont conçus pour susciter toutes sortes d’émotions en vous. Après avoir eu une journée difficile, il peut être extrêmement utile de regarder un film de motivation pour recharger vos batteries pour attaquer. Nombreux sont les films qui inspirent la motivation. Cela dépend de vos préférences, toutefois vous pouvez essayer de regarder les films de référence pour votre motivation comme : Forrest Gump, Rain Man, The family Man ou encore the pursuit of Happyness.

Les jeux : un excellent moyen de joindre la fiction à la réalité

Les jeux sont en mesure de vous pousser à surmonter les défis auto-imposés au moyen de vos propres motivations intrinsèques. En jouant à un jeu, vous serez souvent amené à relever des défis qui peuvent être au-delà de vos motivations et à mettre vos compétences à l’épreuve. Un jeu en groupe favorisera également les interactions sociales et contribuera à satisfaire votre besoin de connexité, d’interagir et de prendre soin des autres. Prendre du plaisir en relevant les défis quand vous exécutez vos tâches dans la vie réelle ne signifie pour autant pas que vous allez sous-estimer leur importance. Cela vous permettra tout simplement de vous focaliser sur le côté positif et d’évoluer comme vous le faites dans un jeu. La technologie ne pourra pas remplacer la volonté humaine, mais peut être utilisée comme des outils pour atteindre vos objectifs. 

L’ultime solution:

Bien que les méthodes ci-dessus soient efficaces et aient déjà fait leur preuve auprès de plusieurs personnes, voici la solution ultime, mais qui reste néanmoins la moins agréable si vous n’arrivez toujours pas à être motivé. Les influences et les contraintes ont déjà été évoquées auparavant et vous savez déjà leurs inconvénients. Cependant, il est parfois nécessaire d’employer les gros moyens pour réveiller votre motivation. Vous pouvez par exemple commencer par envisager les pires scénarios si vous n’agissez pas. Cela vous permettra de prendre conscience de ce que vous pourriez manquer si vous ne prenez pas la décision de commencer ce qui doit être fait. Cela peut être d’une grande aide lorsqu’il vous manque la motivation de commencer quelque chose.

effectuez-etudes-cfaim-apprentissage-reussi-18589

Zoom sur la motivation au travail

Sans motivation, même le travailleur le plus compétent ne sera en mesure d’accomplir ses tâches dès que la moindre difficulté se présente. Voici quelques conseils adaptées à différents cas pour que vous puissiez entretenir votre motivation au travail et ainsi vous épanouir dans votre domaine d’activité.

Établissez une liste des choses accomplies

Il n’y a rien de mieux que le sentiment d’avoir accompli quelque chose en rentrant du travail. D’autre part, rien n’est pire que de travailler toute la journée et de se dire que finalement on ne sert pas à grand-chose. Si c’est votre cas, essayez ceci : à la fin de chaque journée ou chaque fin de semaine, faites une liste des choses faites, où vous décrirez toutes les tâches que vous avez accomplies. Le but est de vous faire réaliser que vous avez bien rempli votre journée et que vous pouvez encore faire plus pour les jours à venir. Pour une motivation supplémentaire, gardez la liste quelque part où vous pouvez la voir en permanence comme dans votre bloc-notes, votre téléphone, etc.

Donnez de l’importance à ce que vous faites

Une autre façon de rester motivé est de vous dire que le travail que vous faites contribue à l’épanouissement de l’entreprise dans lequel vous travaillez. Dites-vous que votre présence et votre travail sont requis. Après tout, si vous ne faites pas votre travail, qui le fera ? Il est alors important d’avoir une meilleure estime de soi et de donner de l’importance à ce que vous faites.  Une entreprise fonctionne grâce à l’investissement de chacun de ses employés. Vous faites partie de l’engrenage qui fait tourner votre boite. Prenez votre rôle au sérieux et faites en sorte d’être bon dans ce que vous faites.

Explorez d’autres horizons

Si vous avez l’impression de faire le même vieux travail répétitif jour après jour, essayez de varier votre façon de travailler. Vous pouvez par exemple, organiser votre emploi du temps d’une autre manière. Vous pouvez également identifier les compétences que vous souhaitez développer et demandez à assumer de nouvelles tâches. Non seulement vous serez plus motivé, mais votre patron sera impressionné que vous ayez pris l’initiative. N’hésitez pas à postuler pour un poste vacant si vous avez les compétences requises. Aspirer à un nouveau poste et à de nouvelles responsabilités plus importantes sera une bonne raison pour raviver votre motivation. En gros pour éviter de vous ennuyer, fixez-vous de nouveaux objectifs en permanence pour maintenir votre motivation et ne laissez pas la monotonie vous envahir.

Ayez un esprit compétitif

motivation au travailUn des facteurs les plus motivants que vous pouvez avoir est d’obtenir des commentaires positifs sur votre travail. Le fait de vouloir être reconnu pour votre travail vous permettra de repousser vos limites et d’atteindre la perfection. Il y a la reconnaissance verbale, mais aussi le genre de reconnaissance qui aura un impact sur vos revenues. Souvent, les entreprises mettent en place des challenges qui permettent aux employés de développer leur esprit compétitif et ainsi de stimuler leur motivation. Prenez part à ces challenges et donnez-vous vraiment à fond. Peu importe le résultat, vous aurez la satisfaction d’avoir au moins tenté quelque chose et ainsi de savoir où vous en êtes par rapport à vos collègues de travail. Cela alimentera votre motivation et vous poussera à toujours faire mieux.

Comment motiver ses enfants ? Et pourquoi faire ?

Nous vivons dans une société où les jugements sont très forts. Et où les puissants n’ont pas intérêt à nous, à te voir réussir. Et pour cela, on a mis en place un ensemble de règles qui te contrôlent. Regarde à l’école… si on ne réussit pas, on ne se pose pas la question de l’adaptabilité. On parle tout de suite de nullité. D’incapacité.

Pourtant, nombreux sont les grands génies de ce monde à ne pas avoir fait d’études brillantes. Aujourd’hui, j’aimerais te parler de tes enfants. De ce que tu devrais faire, justement, pour qu’ils réussissent. Si tu me permets d’aborder le sujet, évidemment.

Évite les barrières et apporte ton soutien à ta chair jusqu’au bout

Si tes enfants réussissent parfaitement à l’école c’est très bien. Mais que ce soit le cas ou non, on ne devrait jamais brider la créativité, le désir, l’envie de découverte de nos petites têtes blondes. Les leçons les plus importantes de la vie, on ne les apprend pas sur les bancs de l’école. Mais au contact de la réalité.

Tu devrais toujours être derrière tes enfants. Les laisser essayer de faire ce qu’ils veulent vraiment faire (eux et pas leurs professeurs ou leur camarades). Car c’est ainsi qu’ils seront à même d’exploiter leur potentiel. De prendre l’habitude d’accepter le challenge. Et de ne pas s’arrêter à la peur de l’échec ou au regard de l’autre.

Motiver ses enfants à réussir financièrement

La gestion des finances est quelque chose de très, très important pour s’assurer un futur radieux. Tes enfants ont leur jeunesse pour eux. Ils t’écoutent. Ils veulent apprendre. C’est à toi de leur apprendre le sens de l’épargne.

Car un enfant qui dès son plus jeune âge apprend qu’à chaque fois qu’il touche de l’argent il devrait en mettre sur un compte qui lui permettra plus tard d’investir, se bâtira rapidement une fortune, et surtout un panel d’habitudes qui lui permettront de toujours conserver la mentalité de l’entrepreneur en tête.

À toi d’en faire un jeu. Un exercice ludique. En permettant à tes enfants de suivre l’évolution de leur compte. En leur montrant comment ces sommes pourront concourir à une fructification future.

Motiver ses enfants, c’est leur apprendre la vie. Ses pièges. Et les comportements à adopter pour sortir du troupeau. Tu sais ce qui te reste à faire !

Comment se motiver pour apprendre sans perdre courage ?

La vie n’est rien d’autre qu’une série de leçons, d’événements qui peuvent te permettre de grandir, de mieux comprendre ton environnement, tes sentiments, tes forces et tes faiblesses. Et dans ce contexte, celui qui adopte un positionnement humble, réceptif, à l’écoute possède un grand avantage.

Celui de refuser l’évidence. De ne pas blâmer les autres lorsqu’une difficulté pointe le bout de son nez. Cet avantage fait la différence entre le succès et l’échec. Car la remise en question vient au bon moment. Et permet de trouver les solutions pour ne jamais perdre son courage, sa ténacité.

Se motiver pour apprendre revient à adopter un état d’esprit fait d’anticipation, de proactivité, de désir d’aller plus loin. Qu’en est-il pour toi ?

Que veux-tu apprendre ?

Le changement est inéluctable dans la vie de l’Homme. Tu ne peux pas stagner sans quoi tu disparais. Et ça, tu le sais déjà. Quoi que tu fasses en ce moment, tu sais qu’un jour ou l’autre, ces acquis ne seront plus suffisants.Et tu trouves déjà là en soi, une raison de te motiver pour réussir.

Une nouvelle langue, de nouvelles capacités techniques, des méthodes commerciales… quoi que tu veuilles maîtriser, la difficulté de l’apprentissage repose sur la vision que tu en as.

Pour trouver la motivation pour apprendre, tu dois être certain que le savoir que tu veux acquérir entre dans ton plan de vie. Sinon tu auras l’impression de brasser de l’air.

Adopter une vision sur le moyen terme pour refuser la baisse de motivation

La difficulté de l’apprentissage repose sur le fait qu’on se focalise bien trop souvent sur l’objectif final sans s’intéresser aux efforts accomplis.

Si tu veux apprendre une nouvelle langue, tu ne peux pas attendre d’avoir une prononciation parfaite et un vocabulaire solide avant de faire apparaître la notion de satisfaction. Ce n’est pas viable. Tu perdras toute motivation avant de pouvoir échanger dans ce dialecte.

En revanche, en t’accordant des récompenses et en te satisfaisant des progrès effectués à l’instant T, tu t’autorises à entretenir ce désir d’aller plus loin. Comme souvent, tout est question de perception.

Et tu sais à quel point la motivation peut devenir fragile au moment de ne se focaliser que sur les résultats concrets et importants. Fais attention aux erreurs qui pourraient te coûter ton sourire et ta soif de réalisation !

Comment se motiver pour sortir (de chez soi et de sa zone de confort) ?

La peur du regard de l’autre, de l’échec, de la comparaison, la timidité, le manque de confiance en soi… il y a de nombreuses raisons (toutes liées les unes aux autres d’ailleurs) qui poussent l’individu à l’isolement.

Seulement comme tu t’en doutes, ce n’est pas chez toi que la magie opère. Si tu veux changer ta vie, devenir un puissant, connaître l’abondance, tu dois te frotter à la réalité, au monde extérieur. Tu dois trouver le moyen de te motiver pour sortir.

Alors parfois, j’entends que « les sorties, c’est pour les jeunes. Que cela n’est pas intéressant »… Mais nous sommes bien d’accord. Je ne te parle pas de night-clubs. De bars. Je te parle de facteurs d’apprentissage. D’un moyen de stimuler les opportunités qui sont tout autour de toi. D’un moyen de vivre ta vie en reniant la peur.

Se motiver pour sortir, c’est aussi comprendre ses propres besoins

La solitude peut te donner le temps et l’espace nécessaires pour affiner tes connaissances intellectuelles. Tes raisonnements. Pour faire des recherches. Pour lire. Pour visionner des vidéos.

Personne ne renie cela. Tout le monde a besoin de son petit jardin secret. D’un temps et d’un temple consacré à son développement personnel.

Mais tu as aussi besoin des autres. L’Homme est un animal grégaire. Nous voulons être ensemble. Et c’est uniquement la peur qui te retient. Car au fond de toi, tu sais très bien que si tu es aigri ou que tu dis ne pas vouloir faire de rencontres, ce n’est pas à cause des autres.

C’est à cause de l’image que tu as de toi-même. Et comme tu as pu le lire sur le blog ou le découvrir à travers mes programmes, il est tout à fait possible d’améliorer l’image que tu as de toi. De renforcer ta confiance en toi.

Connais-tu la loi du « oui » ?

Ce que je te propose maintenant est un exercice très simple. Qui va te permettre de te motiver à sortir sans te poser trop de questions. Tu as sans doute autour de toi des gens qui t’invitent, qui voudraient bien passer du temps avec toi.

Ce que tu vas faire, c’est que tu vas accepter, sans rechigner ou sans poser de questions, les 3 prochaines invitations que tu recevras. Vois cela comme un jeu. Comme un challenge. Tu n’as pas le droit de dire non.

Et lorsque tu rentreras chez toi, tu pourras mettre par écrit tes ressentis. Ton état émotionnel. Je suis certain qu’ainsi, tu déclencheras un cercle vertueux qui te fera prendre conscience de ta valeur. Essaye, et on en reparle !

Se motiver pour écrire : utile pour mener une vie apaisée ?

L’écriture est un moyen de se libérer, de formuler des réflexions intéressantes, fortes. De leur donner du corps, du cœur, de la profondeur. De mieux se comprendre, d’analyser les obstacles qui te font face. Cela, tu le sais sans doute.

Le problème, c’est que selon beaucoup, il n’est pas facile de se motiver pour écrire. Il faut trouver du courage et du temps. Et syntaxe et orthographe sont aussi souvent utilisées comme excuses pour ne pas s’atteler à la tâche.

Évidemment, il n’y a aucune obligation, mais si les notions de journal émotionnel et de listes font leur apparition dans le paysage du développement personnel, c’est pour une raison très précise : t’aider à mieux gérer ta vie. À formuler clairement tes objectifs. Et à savoir quoi faire pour les suivre.

Bienvenue dans le monde réel !

Les gens qui réussissent sont dans l’anticipation et non la réaction. La différence ? La notion d’adaptation. La capacité à réfléchir. À prendre des décisions censées en considérant options et retombées possibles.

L’Homme est un animal instinctif. Tu as en toi des réflexes qui te sont propres et qui ne sont pas toujours les plus utiles, les plus logiques. C’est normal. Et lorsque tu parviens à te motiver pour écrire, tu peux passer tout cela en revue. Voir plus concrètement l’impact de tes décisions.

Enfin passer du monde de l’idée au monde réel. Celui qui laisse des traces qui te permettent de prendre des engagements et de leur faire face.

La notion d’objectivité au cœur de l’envie de passer à l’écrit

L’écriture permet l’objectivité. En tout cas bien plus facilement que la simple réflexion qu’on finit par oublier, qui est moins tangible, moins contraignante dans la force de l’engagement.

Quand on parvient à trouver la motivation pour écrire, on s’autorise à être franc avec soi-même. À rechercher les causes des dysfonctionnements. À mettre noir sur blanc l’état de l’avancement de sa vie.

Et comme tu t’en doutes… voilà qui est très important pour garder la sérénité et le sérieux dont tu as besoin. Écrire devrait être un réflexe. Un recours qui te permet de garder le contrôle.

Alors quand tu sens que tu n’en as aucune envie, n’oublies pas que le poids de l’écriture est bien plus important qu’il n’y paraît, et relis cet article !

Comment se motiver pour aller au travail ?

Si tu suis la série des « Motivé Au Quotidien » et que tu t’intéresses aux différents sujets que nous traitons en ce moment et qui se rapportent au monde des finances, de la bourse, et aux moyens de s’enrichir, tu sais que le meilleur moyen de gagner son indépendance financière se trouve dans l’établissement d’un nouveau rapport face à l’argent.

Tu dois en faire ton esclave. Et sortir de sa domination.

Maintenant, cela ne signifie pas que tout le monde doive devenir indépendant. C’est mieux pour regrouper ces conditions. Mais ton bonheur passe avant tout. Et évidemment, il est concevable de le trouver n’importe où.

Quoi qu’il en soit, ton activité est une partie de toi. Et c’est en comprenant cela que tu vas pouvoir comprendre comment se motiver pour aller au travail.

Que fais-tu dans la vie ?

Ce qui m’intéresse, ce n’est pas ta catégorie socioprofessionnelle ou la nomenclature de ton poste. Non, c’est la passion que tu mets dans ton quotidien. Car cela peut paraitre facile à dire mais ton implication, ton intérêt et ta volonté de participer à la vie de ton entreprise sont des critères d’une importance cruciale.

Pour se motiver à aller au travail, il faut que ce dernier te corresponde. Et c’est là que tu devrais commencer une véritable introspection. Car il existe une différence fondamentale entre une occupation alimentaire et un travail, un sacerdoce.

Encore une fois, que fais-tu dans la vie ?

Le secret, il est en filigrane dans cet article : pour se motiver à aller travailler, il faut aimer ce qu’on fait. Et pour aimer ce qu’on fait, il faut que notre activité entre dans un plan de vie. Un plan de développement personnel. Corresponde aux valeurs qui nous animent.

Le salaire n’est que secondaire. Car dans le fond,c’est ta conscience qui va guider ton efficacité. Si j’étais toi et que j’avais des difficultés à me motiver pour aller au travail, je me demanderais si ce dernier entre vraiment dans ma définition du bonheur.

Et ne laisse pas cette peur de ne rien retrouver te guider si tu décides de quitter ton emploi. Car comme le dit Tony (Robbins), on trouve toujours ce que l’on cherche. La difficulté est de savoir exactement ce que l’on cherche et d’être honnête envers soi même.

Si tu y réfléchis, tu verras que les gens passionnés n’ont aucun problème à aller travailler. Ils y vont avec le sourire… et c’est cette étincelle que tu dois trouver en toi !

Comment se motiver pour nettoyer sa maison ?

On sait l’hygiène de vie importante. Prendre soin de son corps permet par la même occasion de prendre soin de son esprit. Et bien cette logique peut être élargie. Appliquée à ton environnement. Car il est clair que vivre dans un endroit sain, propre, ordonné et qui offre de l’espace favorise la sérénité.

Je crois beaucoup en l’énergie. Et le Feng Shui est quelque chose qui en lui-même, peut aider à se motiver pour nettoyer sa maison.

Alors attention, je ne te parle pas d’être un maniaque du plumeau et de la serpillère. Comme en toute chose il y a un équilibre à trouver. Mais crois moi, rien ne vaut un espace de vie qui respire et qui brille!

Se motiver pour nettoyer sa maison : une organisation avant tout

Si tu attends d’en avoir « l’envie », il va t’être difficile de te projeter dans la mise en action. Pour que la motivation soit réelle, tu as besoin d’organisation. De savoir par où commencer. Quoi faire. Comment le faire. Et dans quelles conditions. Et ce que tu sois seul ou que tu habites avec d’autres personnes qui pourront alors t’aider, partager ce que beaucoup voient comme un fardeau.

Sur un papier, tu parcelliseras donc les tâches. Tu décriras ta routine. Ce que tu dois faire. Dans quel ordre tu dois le faire. Et comment le faire.

C’est bête, mais avoir un plan de route permet de garder sa motivation. De se situer vis-à-vis de l’objectif principal. C’est bien plus efficace que de se lancer dans le noir et sans la moindre idée des ressources et du temps à sacrifier.

Une dynamique qui permet de se motiver pour nettoyer sa maison

Il est clair que si tu t’actives alors que tout le monde est en train de passer du bon temps, tu vas être aigri(e). Tu ne vas pas apporter tout le soin nécessaire à la tâche que tu accomplis. Mon conseil, c’est de faire de cette routine rébarbative quelque chose de ludique. D’amusant.

Avec de la musique et une implication de ta famille. Tes enfants feront cela avec joie, si le ménage prend la forme d’un jeu. D’une compétition. En fait, pour trouver cette motivation, tu dois réfléchir « out of the box »… et à y repenser, n’est-ce pas le conseil que je te répète dans tous les domaines de l’existence ?

Comment se motiver pour un entretien d’embauche ?

Si tu suis ma série de coachings « Motivé Au Quotidien », tu sais que nous parlons très souvent de tes ressources. Des moyens de t’enrichir. De gagner plus d’argent et de créer un emploi qui te correspond. La logique des cadrans, tu la connais par coeur.

Alors pourquoi parler entretien d’embauche si tu sais qu’idéalement, pour créer plus de valeur, tu devrais créer des systèmes et avoir ta propre société ? Parce que chacun est différent d’abord. Et certains se satisferont du salariat.

Et parce que ce dernier peut-être une étape vers la construction de ta future profession. Quoi qu’il en soit, il est important de savoir comment se motiver pour un entretien. Et voici où tout commence

Une relation qui est influencée par un enjeu économique

L’entretien d’embauche, c’est une caricature d’échange social. Tu veux décrocher un emploi. Le (ou les) recruteur(s) veut/lent trouver une personne capable d’apporter de la valeur à leur entreprise.

Et fondamentalement, c’est sur ce terrain que les négociations commencent. Voilà le mot est lâché. Pour se motiver pour un entretien, il faut comprendre que c’est une négociation. Pas une oeuvre de charité.

Tu n’es pas là pour supplier. Ce n’est pas un acte de bonté de te recevoir. Si tu es là, c’est parce qu’on te pense capable d’apporter un vrai plus. Contrairement à ce que beaucoup croient, tu es donc en position de force. Et c’est là dessus que tu dois t’appuyer.

Se motiver pour un entretien : la logique d’amélioration

Partout autour de toi, tu entends dire qu’il n’y a pas de travail. Que c’est la crise. Que les conditions sont néfastes. Et cela te pousse à adopter une vision erronée de l’entretien d’embauche.

En fait, il n’est pas possible de rater un entretien. On correspond à un profil ou pas. Mais pour le reste, cela relève de l’expérience. Même si tu bafouilles, si tu te prends les pieds dans le tapis… ce qui compte, c’est l’expérience que tu fais.

Chaque échange professionnel te rapproche d’un idéal. Et pour réussir un entretien, il faut justement comprendre que la notion de sérieux relève aussi de l’artificiel.

On ne peut te juger en tant qu’être humain en quelques minutes. Ne prends pas cela pour toi. Vois-y une logique ludique. Faite pour t’apprendre à te montrer à améliorer ta communication. Et tu verras que la motivation viendra d’elle-même !

Comment se motiver pour arrêter de fumer ?

La cigarette, comme beaucoup des poisons créés pour te faire cracher ton argent, et il n’y a vraiment pas d’autre terme, met en place une dépendance de 3 types :

  • psychologique
  • physique
  • financière (dans le sens où on incorpore l’addiction à son budget)

Tout notion de dépendance va à l’encontre de ton développement personnel et de ton amélioration. Puisque par définition cela t’empêche d’être libre, d’être vraiment toi. Et comme tu le sais, l’indépendance est une des clés de la réussite et de l’abondance.

Cette simple introduction devrait t’aider à comprendre comment se motiver à arrêter de fumer. Mais j’aimerais malgré tout aller plus loin.

Quel rôle social accordes-tu à la cigarette ?

Parfois, réfléchir sur la raison des choses, notamment quand il s’agit de se pencher sur la naissance d’une déviance permet de prendre conscience de son erreur. Comme beaucoup, tu as sans doute commencé à fumer pour « faire comme tout le monde ».

Pensant que cela te de donnait de la contenance, de la prestance, voire du style. Tu penses d’ailleurs peut-être toujours que cela te donne de l’importance, une dimension « hype ».

Enfin ce raisonnement, tu ne le partages pas. Car tu le sais ridicule. Dénué de sens.

Pour se motiver à arrêter de fumer, il convient d’appeler un chat un chat et de s’avouer qu’effectivement, cette addiction fait de toi une personne faible.

Contrôlée par l’extérieur. Incapable de prendre la décision de faire passer son bien-être avant ce sentiment de satisfaction qu’elle se persuade de ressentir (car en réalité, comme tout le monde, tu as détesté ta première cigarette).

Se motiver pour arrêter de fumer : du projet à l’action

Tu veux arrêter de fumer  ? C’est le principal. Maintenant, il te suffit de faire le plus facile : passer à l’action. Commence par décider d’une date. D’ici là, réduit progressivement si tu le veux. Mais arrêter tout d’un coup aura aussi l’avantage de te prouver à quel point tu es fort.

Une fois la date fatidique arrivée, n’en fais pas tout un fromage. Oublie les produits de substitution. Concentre toi sur ta définition personnelle. Vois cela comme un challenge. Une clé vers la liberté. La motivation, elle s’acquiert à travers le challenge, la démonstration de son quotidien.

Pense à l’argent ainsi sauvé. Fais le calcul et offre toi un beau cadeau. Un voyage par exemple. Et rapidement, tu verras face à toi la valeur réelle de tes efforts.

Trouver la motivation pour travailler : voici par où commencer

Tu le sais, la question professionnelle est un thème qui revient très, très souvent. Dans les webinaires, dans les « Motivé Au Quotidien », dans les articles… j’essaye de reprendre les questions qui me sont adressées au quotidien.

Et aujourd’hui, j’aimerais te parler de motivation. De la nécessité de trouver la motivation pour travailler, plus exactement. Car j’entends souvent parler de ce pic de fatigue. De cette absence de volonté. De ce manque de désir ardent pour un domaine qu’on est parfois amené à considérer comme rébarbatif.

Tu travailles pour toi… et pour créer des opportunités

Tes longues journées de travail son harassantes et se ressemblent? Au point de créer une routine qui te dégoute de te lever le matin? Ne le prends pas mal, mais c’est de ta faute.

D’abord tu as choisi ton emploi. Et aujourd’hui, tu joues peut-être la carte de la sécurité en te persuadant que de toute manière, tu n’en retrouverais pas d’autre si tu démissionnais.

Mais surtout parce que dans la vie, tout est question de point de vue. On trouve ce que l’on cherche. Si tu te focalises sur le côté ennuyant, répétitif, sur les conflits et tous les aléas toxiques de ton travail… ce sont les seules choses que tu verras.

Tandis qu’une personne qui va au travail sourire aux lèvres, se disant que chaque journée est une opportunité d’améliorer son relationnel, d’apprendre et de faire mieux qu’hier… aura forcément un meilleur rapport.

Avant de te plaindre, fais jouer ta curiosité. Ton désir d’évolution professionnelle. Et tu verras qu’en essayant, tu trouveras des moyens de muter ton poste en quelque chose de très intéressant.

Trouver la motivation pour travailler, c’est avant tout dans la tête !

Tu n’es pas content de ton travail ? Change le !

Trop de gens considèrent le salariat comme une fatalité. Une obligation. Mais absolument rien ne t’empêche de t’en libérer. De lancer ta propre entreprise.

Le risque me diras-tu… Oui le risque. Il est partout. Et il en fige plus d’un. À toi de décider si cette illusion est plus forte que toi.

En tout cas, je peux t’assurer que le jour où tu commenceras à te lever le matin pour t’adonner à ta passion, tu n’auras plus jamais besoin de mon avis pour t’aider à trouver la motivation pour travailler.

Car vous tu le feras de bon coeur. Dans une volonté absolue d’accomplissement.

Sors de ta cage. Ne laisse pas la société te dicter qui tu es!

Comment se motiver pour sortir du lit ?

Je ne pensais pas forcément me pencher sur un tel sujet. Mais la question revient souvent et bien qu’elle me surprenne, je ne peux l’ignorer. Si tu es un fan de ma page Facebook, tu as peut-être vu une citation que j’ai pris plaisir à afficher : le matin tu as deux choix : te recoucher pour continuer ton rêve ou te lever pour le réaliser.  Cette phrase seule en dit long, très long et devrait être ton mantra.

La procrastination agit sur tout ton être

Alors bien évidemment, quand on se demande comment se motiver pour sortir du lit, ce n’est pas toujours par envie de ne rien faire. Tu te sens peut-être un peu moins bien. Tout le monde peut traverser une situation difficile.

Ceci étant dit, si la première volonté n’est pas d’éviter les challenges, le « serpent » de la procrastination te guette. Et veut que tu croques la pomme. Car la tristesse, la fatigue (psychologique ou réelle) peuvent très rapidement se transformer en excuses.

Pour se motiver pour sortir du lit, il suffit en réalité de comprendre que l’amélioration, que la vie, est là, dehors. Et que de t’enterrer dans ta zone de confort ne t’apportera rien de bon.

Te poses-tu les bonnes questions quand il s’agit de motivation ?

Ce qui fait d’un Homme ce qu’il est, ce sont ses valeurs et les actions qui en découlent. Si tu te demandes comment se motiver pour sortir du lit, c’est que tu n’as pas encore en toi l’envie de réussir. C’est certainement que tu manques de confiance et que tu accordes trop d’importance à l’échec.

Et c’est peut-être là-dessus que tu devrais te pencher. Sur ton état esprit. Sur tes désirs. Sur tes réels objectifs. Car une personne qui sait où elle veut aller et ce qu’elle veut obtenir n’a pas de problème à se lever le matin.

Alors mon conseil pour t’aider à trouver cette motivation, c’est vraiment celle de te concentrer sur ce qui t’anime, sur ce feu qui bout en toi. Car quelque part, il ya une braise qui n’a besoin que d’un souffle pour se transformer en brasier !