soigner son image

Comment soigner son image ?

Le monde est ainsi fait : l’image que tu reflètes impacte la manière dont la société te perçoit. Et par conséquent, ta manière de te présenter agit directement sur ta crédibilité et ta légitimité. Il existe des codes qui permettent un certain degré d’assimilation. On imagine par exemple difficilement un professeur de sport en smoking ou un commercial en costume de clown.

Ces exemples extrêmes te prouvent que le fait de soigner son image importe. Non pas pour satisfaire au regard d’autrui, mais pour t’assurer d’envoyer le message que tu cherches à faire passer : celui d’une personne adaptée à son environnement.

Soigner son image, par où commencer ?        

Quand on parle d’image de soi, on pense tout de suite à deux domaines différents : l’aspect physique et l’aspect comportemental.

Pour ce qui est de l’aspect physique, l’accent sera porté sur la correspondance entre le rôle social que tu occupes et tes tenues vestimentaires. N’hésite pas à demander conseil en magasin à des vendeurs. À leur dire que tu exerces telle ou telle profession et que tu cherches à montrer une image confiante, mais sérieuse. Il est très important d’être à l’aise dans ses vêtements. C’est un élément qui donne confiance en soi.

Pour ce qui est du domaine comportemental, c’est à toi de garder conscience que ce que tu dis et ce que tu fais peut influencer tes interlocuteurs. Tu dois toujours faire la part des choses entre tes sentiments et l’endroit où tu peux les exprimer.

Colère, ressentiment, tristesse… ne sont pas des états d’âme qu’on partage par exemple au travail. Tout comme tu dois gérer ton stress au niveau familial, pour ne pas laisser les pressions de ta vie professionnelle empiéter sur ton temps libre.

Prendre soin de soi est un pilier du développement personnel

Ce qu’on remarque chez les personnes charismatiques, qui inspirent confiance et qui motivent autrui, c’est que ce sont des individus qui justement, savent comment s’y prendre pour soigner son image. Car le message que nous convoyons passe par nos discours, mais aussi et surtout par le non verbal. De notre communication corporelle à notre manière de nous habiller.

Pour soigner son image, il faut donc chercher à se définir précisément. À savoir quelles valeurs on veut convoyer. N’aie pas peur de vouloir soigner ton apparence. C’est important. Bien sûr, il ne faut pas tomber dans l’excès ou le narcissisme. Mais le désir d’être propre sur soi est aussi, si on y réfléchit, une forme de respect qu’on adresse à soi-même et aux autres.

Pour soigner son image, l’important est donc de sonder son être. De comprendre quel personnage on est et d’en faire ressortir les traits les plus intéressants.

Comment faire coïncider image de soi et handicap ?

Le sujet que je décide aujourd’hui de traiter est très sensible. Épineux. Mais il serait lâche de l’ignorer. Image de soi et handicap sont deux choses qui ne sont pas toujours faciles à assembler.

À cause du regard de l’autre (qu’on le pense empli de jugements ou de pitié), à cause du sentiment de ne pas « être comme tout le monde ». À cause d’une organisation quotidienne qui se doit d’être spécifique dans un univers qui ne parait pas adapté.

Alors comment faire pour trouver la force de se dépasser dans une telle situation ? C’est la question que nous nous posons ensemble, maintenant.

Il y a toujours deux manières de voir les choses

La maladie ou le handicap sont des critères d’affaiblissement physique. C’est incontestable. Mais cela ne renie en rien ta force intérieure. Les exemples de personnes souffrant d’un handicap et qui pourtant réussissent à sortir de leur zone de confort, voire même à tourner leur handicap en avantage, en force pour progresser ne manquent pas.

Depuis les athlètes paralympiques à des exemples comme Nick Vujicic, devenu un intervenant reconnu dans le monde de la motivation et du dépassement de soi.

Face à un challenge, ponctuel ou permanent, c’est ta ténacité, ta pugnacité, ton envie de tirer le meilleur partie de l’adversité qui fera la différence. Image de soi et handicap peuvent aller dans le même sens, concourir à l’apparition d’une véritable aura si tu acceptes de relever ce défi que le créateur t’a envoyé.

La confiance en soi naît de l’acceptation

Sentiments d’injustice et de mise à l’écart sont compréhensibles. Mais rester sur ces derniers ne peut amener qu’amertume et enfermement sur toi. En réalité, tu serais étonné de voir combien de personnes autour de toi sont prêtes à aider. À te considérer pour ce que tu es : une personne tout à fait normale. Qui a sa place dans son environnement.

La confiance nait de l’acceptation. Du fait que le handicap n’empêche pas la grandeur de l’esprit. De l’âme. La spiritualité. Et plus vite tu opteras pour cette mentalité, plus vite l’image que tu as de toi-même s’en verra grandie !

Image de soi : Comment cultiver son image au quotidien ?

L’image de soi, c’est bien plus qu’un simple reflet dans le miroir ou dans les yeux de l’autre. C’est cette idée que tu te fais de qui tu es, de ce dont tu es capable.

Cette construction, très personnelle, influence ton comportement, tes valeurs, tes raisonnements. Cela te pousse à te fixer des limites. À donner un cadre défini à ton évolution.

Évidemment, plus l’image que tu as de toi est positive, plus tu as envie d’aller de l’avant, de te réaliser, d’atteindre les plus hautes sphères du succès.

La question est alors de savoir comment on peut impacter l’image de soi. Comment on peut se rassurer personnellement et vis-à-vis de son environnement en termes de légitimité et de crédibilité.

Soigne ta communication et ton rapport aux autres

Si le regard d’autrui peut et doit être relativisé quand ce dernier prend la forme d’une pression paralysante, nous ne pouvons oublier que nous vivons en société. Que l’interaction est un facteur très important dans notre vie.

Tu dois donc, au quotidien, prouver (à toi et aux autres) que tu es adapté à l’environnement dans lequel tu évolues. Et pour cela, tu peux commencer par t’intéresser à ce qui fait le lien entre le reste des individus et toi : ta communication.

Verbaux ou non verbaux, les messages que tu envoies permettent à leurs destinataires de t’évaluer. Et par ricochet, de te donner une idée de ta « valeur relationnelle ».

Il est alors évident qu’en apprenant à maîtriser parfaitement ta langue d’origine, en l’énonçant clairement et en adaptant ton langage corporel, tu gagnes en légitimité.

Cela couplé à une attitude basée sur le respect et l’empathie permet de renforcer considérablement l’image de soi.

L’effort transfigure ta personnalité

D’un point de vue personnel, c’est en te mettant en action que tu pourras faire évoluer positivement le jugement que tu t’adresses.

Une personne embourbée dans la procrastination, qui ne fait rien d’autre que de se plaindre et d’attendre, ne peut décemment pas tirer autant de satisfaction de son quotidien, notamment sur le long terme, qu’une personne proactive qui cherche tous les moyens à sa disposition pour s’améliorer.

Tu veux te sentir mieux dans ta peau ? Fais du sport, étanche ta soif de connaissance, surfe sur ton ouverture d’esprit, ne critique pas sans connaître, accueille à bras ouverts la différence et ne baisse pas les bras au premier obstacle…

Un état d’esprit basé sur l’acceptation du challenge est le meilleur des outils pour améliorer l’image de soi. Ne l’oublie jamais !

Améliorer son image de soi pas à pas

Un changement trop brutal est toujours quelque chose de psychologiquement déstabilisant. C’est pourquoi la meilleure façon d’agir sur l’image que tu as de toi-même et que tu reflètes aux autres, c’est d’y aller en douceur.

Tu peux par exemple chaque jour, consacrer un peu de ton temps (2 heures, 1 heure, 30 minutes… c’est à toi de voir) pour effectuer un effort particulier qui visera à t’aider à sortir de ta zone de confort.

Tu pourrais par exemple lire quelques pages d’un livre. Regarder une vidéo. Prendre un coaching avec un coach dont la vision correspond à tes besoins. Faire une longue balade en forêt pour prendre le temps de respirer.

T’enregistrer devant une caméra pour évaluer ta communication. Lire un article sur un domaine de compétences que tu ne maîtrises pas, mais dont tu pourrais avoir besoin…

L’idée, c’est de ne pas brûler trop vite tous tes jokers. La motivation doit s’entretenir sur le long terme. Et pour accepter le travail sur soi comme un réflexe normal, il faut en faire une habitude, grâce à la répétition à petites doses.

Pour améliorer son image de soi, il faut être prêt à faire des efforts quotidiens. Es-tu prêt ?

Comment changer l’image que l’on a de soi même ?

Comment changer l’image que l’on a de soi même… une question qui revient quand on manque de confiance, quand on ne se sent pas bien dans sa peau.

Et si tu sais qu’un final, le jugement des autres ne reflète qu’une construction sans réelle valeur, il est évident que l’interaction est importante. Et que pour t’épanouir tu as besoin de sentir un certain respect, une facilité d’échange.

Cela, tu ne peux le développer qu’en ayant une bonne image de toi-même. En t’accordant la confiance que tu mérites.

C’est l’expérience qui permet d’améliorer l’image qu’on a de soi

Si tu as une image qui n’est pas positive, c’est peut-être que tu n’as pas accompli de grandes choses. C’est que quelque part, tu es coincé(e) dans un quotidien qui ne te correspond pas. Tu es frustré(e). Tu es immobile. Tu refuses les opportunités, les challenges.

Les personnes proactives ont rarement des doutes sur leurs capacités. Parce qu’elles sont toujours en train de rechercher leur prochain challenge. Pour tester leurs capacités.

Parfois elles gagnent. Parfois elles perdent. Mais elle apprennent toujours. Et elles apprennent aussi ainsi à s’aimer. À être indulgentes envers elles-même. Et fières de ce qu’elles font.

Quels sont les réglages que tu suis ?

La différence entre l’abondance et la manque n’est pas une question d’argent. Mais de réglages psychiques. C’est la même chose en matière d’image de soi. Tu sais, on est toujours beaucoup plus dur avec soi qu’avec les autres. Beaucoup plus exigent. Beaucoup plus tranché sur les jugements.

Et bien peut-être est-il temps d’inverser la tendance.

Pourquoi ne pas t’intéresser à tes succès ? Tes réussites ? Tes qualités ? Tes points forts ? Il en existe forcément. Et tu devrais les noter quelque part. Pour pouvoir les regarder au moment ou tu doutes.

Car tu es une personne en or. Une personne qui se doit d’avoir une pensée saine autour de son potentiel. C’est comme cela que tu atteindras la réussite !

Comment améliorer son image ?

Nous vivons à une époque où l’image est quelque chose d’important. Et je ne te parle pas uniquement de l’aspect physique de la chose.

Si tu regardes les communicants les plus reconnus (comme les hommes politiques, les journalistes, les présentateurs d’émissions…) tu t’apercevras qu’aucun détail n’est laissé au hasard. Du choix des mots, à celui des vêtements, du positionnement face à l’oratoire jusqu’à la communication non verbale… tout est travaillé.

Améliorer son image, c’est un vrai défi. Cela demande un réel effort. Alors bien évidemment, cet exemple est extrême. Tu ne vas pas passer à la télévision tous les jours. Mais cela n’empêche pas de se pencher sur une logique, un mécanisme qui te fera gagner en crédibilité et en légitimité.

Comprendre l’impact de son reflet pour améliorer son image

Tu pourras me dire que l’habit ne fait pas le moine. Que ce qui compte c’est ce qu’on a à l’intérieur. Et que même si ton discours n’est pas aussi bien soigné que celui d’un grand professionnel, cela ne signifie pas qu’il n’a aucune valeur.

Si c’est ce que tu penses, tu as totalement raison. Je suis d’accord avec toi. Seulement tu dois aussi prendre quelque chose en considération. L’intelligence, c’est une capacité d’adaptation. Les gens les plus respectés sont les mieux adaptés.

Refuser les codes est un droit, mais on perd automatiquement en impact. Accorderais-tu ta confiance à un banquier en survêtement ? Ou au contraire à un boucher en costume ?

Ton image est importante. Elle montre que tu es apte à remplir ton rôle. Pour améliorer son image, il faut donc en priorité cerner sa propre personnalité. Sa place dans la société et celle que l’on veut atteindre.

Les composantes de ton image sont influencées par ton état de conscience

Nous avons déjà abordé ce sujet. Tu sais comment travailler quotidiennement ton image. Mais ce que tu dois comprendre avant tout, c’est qu’il n’est pas question de jouer un rôle. De faire semblant.

L’image dont nous parlons, c’est aussi et avant tout les valeurs qui t’animent, les croyances qui te poussent à agir.Ta manière de penser, de t’exprimer, de te tenir… tout cela fait partie de ton image. Et pour améliorer son image, il convient de rester conscient de cela. De ce qu’on veut accomplir. Du message que l’on veut convoyer. Car rapidement tu t’apercevras que l’attitude d’autrui évolue selon ton rapport à toi-même.

Améliorer son image ce n’est pas rentrer dans un cadre défini. C’est avant tout se respecter soi-même et rester au contact de ses objectifs personnels.