Comment réussir à sortir de sa zone de confort

Comment réussir à sortir de sa zone de confort ?

C’est une question qui m’est souvent adressée. La zone de confort, c’est devenu cet espèce de monstre qui fait peur. Qui nous limite. On lui a donné un nom, comme pour la décrire comme inéluctable. Comme pour justifier l’inaction.

Mais si tu es ici, tu sais très bien que c’est une illusion. C’est toi, cela a toujours été et sera toujours toi qui définit les frontières de cette boîte dans laquelle tu évolues. Et pour en sortir… il faut le vouloir. Et passera l’action. C’est une condition indiscutable.

Le changement fait peur alors qu’il fait partie de notre quotidien

Il y a un très grand paradoxe chez l’Homme : il vit du changement, c’est même la seule constante de sa vie. Mais à côté de cela, l’évolution provoque appréhension et blocages, car fait découvrir l’inconnu. Met en relief les notions de risque et d’éventuelle perte.

Quand on parle de réussir à sortir de sa zone de confort, on n’évoque pas nécessairement l’idée de tout plaquer du jour au lendemain. De placer toutes ses économies au même endroit et de faire un pari qui en cas d’échec remettrait en cause notre santé économique ou financière sur les 5 prochaines décennies.

On parle d’un mécanisme qui permet de petit à petit se familiariser avec de nouvelles idées. Donnant l’envie de stimuler la curiosité. De ne plus considérer ce qui nous est étranger comme dangereux.

Apprivoiser le changement pour réussir à sortir de sa zone de confort

L’idée, c’est avant tout d’y aller progressivement. Et pas forcément dans les domaines les plus radicaux. Tu dois dominer tes peurs. C’est comme apprendre à faire du vélo. D’abord, tu dois commencer avec des roulettes. Jusqu’à ce que tu aies assez confiance pour t’élancer sans filet.

Pour réussir à sortir de sa zone de confort, je te conseille de te fixer un objectif simple : découvrir 3 à 5 nouvelles choses par jour. Peu importe quoi. Un nouveau livre, une nouvelle formation, un nouveau plat, un nouveau sport, un nouveau loisir, un nouveau type de musique ou de vêtement…

Ce qui compte, c’est d’opter pour des choses qui ne te sont pas familières. Qui s’éloignent même de tes goûts. Pourquoi ? Pour lutter contre tes jugements et tes idées reçues. Et comme nous le disions, pour prendre cette habitude de sourire à l’inconnu.

Fais ça pendant quelques semaines. Et je peux t’assurer que tu seras ensuite prêt à te lancer dans des domaines plus significatifs. Et ta zone de confort ne sera qu’un vilain souvenir !

Roger Lannoy

Roger Lannoy

Confiance Instantanée

Recevez maintenant la technique spéciale