source de motivation

Confiance en Soi : Dossier – Comment avoir confiance en vous !

Considérée comme étant l’un des facteurs clés de la réussite, la confiance en soi  ne s’acquiert pas du jour au lendemain. Cependant, une personne qui a de l’assurance dispose d’un atout de taille lui permettant d’aller au bout des choses, donc est plus susceptible de réussir tout ce qu’elle entreprend. Alors  pour comprendre comment la confiance en soi contribue au succès, voici ce qu’il faut retenir principalement.

Confiance en soi source de motivation

Que ce soit dans la vie quotidienne ou dans le cadre professionnel, la confiance en soi se veut être un véritable moteur en matière de motivation. Il faut comprendre en effet qu’une personne motivée trouve plus facilement la volonté de mener à bien ce qu’elle entreprend. Autrement dit, il lui sera plus simple de s’engager entièrement, donc s’avère plus susceptible d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée.

  • Avoir de l’assurance c’est prendre conscience de ses compétentes et sa capacité à entreprendre une ou plusieurs actions
  • Cette prise de conscience permet ainsi de focaliser toute son énergie sur des objectifs bien définis
  • S’en découle alors la motivation qui se veut être un levier vers la réussir, dans la mesure où elle génère performance et efficacité
  • L’assurance permet également de ne pas feindre face à l’échec, une qualité que seuls les gagnants connaissent

Un atout de détermination

Il faut comprendre en effet que si la confiance en soi commence par un travail d’introspection, elle permet donc de donner un sens à sa vie ainsi qu’à son travail. En d’autres termes, gagner en assurance c’est savoir se mettre en valeur et revaloriser tout ce que vous faites. C’est de cette manière que naît alors la détermination, un autre facteur clé du succès. Faire preuve de détermination peut effectivement changer la vie. Pour faire plus simple, on dit souvent que pour pouvoir faire quelque chose il faut avant tout la vouloir. Dans ce cas de figure, la confiance en soi permet de réaliser ses véritables besoins et envies, conduisant par la suite à la prise de décision. Autrement dit, une fois que la personne décide de réussir un projet professionnel ou personnel, c’est tout naturellement qu’elle va s’en donner les moyens.

Entre estime de soi et attitudes protectrices

Enfin, avoir confiance en soi signifie tout simplement avoir de l’estime envers sa propre personne. Avoir de l’assurance permet ainsi de gagner la confiance d’autrui, et par la même occasion se détacher des attitudes dites protectrices. Les comportements protecteurs comme avoir tendance à se comparer aux autres ou à rejeter la faute d’un échec sur l’extérieur ne permettent pas d’évoluer, donc de réussir finalement. La meilleure attitude à adopter demeure la « positive attitude ». Voir les choses de manière objective vous fait prendre conscience de vos limites et des failles vous empêchant de réussir, et ainsi vous autorisant à  tirer profit de vos erreurs et échecs. Réussir c’est effectivement connaître plusieurs échecs qui vont vous aider à progresser vers le succès.

5 exercices pour booster votre confiance en soi aujourd’hui

Si la confiance en soi n’est pas une chose innée, elle se travaille parfaitement. Il est clair qu’avoir de l’assurance contribue pleinement à améliorer son quotidien, aussi bien dans la vie personnelle que dans le cadre professionnel. Aussi, pour booster sa confiance en soi, focus sur cinq exercices infaillibles.

La préparation et la respiration

Pour développer la confiance en soi, la préparation est un passage obligé. En fonction de la situation à laquelle vous allez devoir faire face, prenez le temps de vous ménager. En effet, travailler son entretien ou son rendez-vous amoureux permet de se projeter dans la situation à laquelle vous allez devoir faire face. Avoir une idée de ce qui devra se dire, se faire, opter pour la bonne tenue… de la préparation naît alors la confiance en soi, dans la mesure il vous sera indispensable de gagner la confiance des autres pour décrocher un emploi ou vivre une romance. Mais comme retrouver de l’assurance n’est jamais si simple, au quotidien il faut également travailler sur sa respiration. L’exercice consiste à prendre une grande inspiration avec d’expirer lentement, facile à mettre en œuvre et permettant de lutter efficacement contre les tensions intérieures.

Faire face à ses craintes et tenir ses promesses

Entre travailler sa respiration et se préparer mentalement pour affronter une situation paraissant délicate, mais qui semble pourtant banale, il existe un autre exercice tout aussi efficace permettant de regagner confiance en soi. Il s’agit tout simplement de s’entrainer à affronter ses plus grandes craintes. Prise de parole en public, rencontre avec des inconnus, prendre une décision importante… voilà autant de situations qui peuvent être sources de peur et favorisant le manque d’assurance. Aussi, l’exercice consiste à juste aller à la rencontre de ses craintes après les avoir identifiées, justement pour apprendre à gérer toutes ces émotions comme les mains moites, les tremblements, etc. signes d’un manque de confiance en soi. Autre pratique autorisant également à retrouver de l’assurance, c’est de tenir ses promesses. L’idée est de vous se fixer des objectifs mesurables, comme aborder en premier un collègue de travail par exemple, et tout mettre en œuvre pour y parvenir.

Changer l’image de soi

Enfin, l’exercice ayant fait ses preuves auprès des individus en manque d’assurance, c’est le fait de s’entrainer à changer progressivement l’image qu’ils ont de leur personne. Il faut comprendre en effet que le manque de confiance en soi résulte souvent d’une mauvaise image qu’on a de sa propre personne. Aussi, il est primordial de s’entrainer quotidiennement à changer sa propre vision de soi.

  • Faites une listes de vos qualités et points forts aussi bien au travail que dans la vie quotidienne.
  • Procédez à un bilan sur tous vos accomplissements, vos réussites, toutes ces choses que vous avez menées à bien malgré les doutes que vous avez sur vos compétences.
  • Prenez un peu de recul par rapport à vous-même et faites le point sur toutes ces expériences et découvertes que vous aurez pu vivre sans ce handicap qui est le manque de confiance en soi.

Comment retrouver la confiance en soi ?

Tremblements, incapacité ou difficulté à s’exprimer, mains moites, besoin de s’isoler, voilà autant de signes incontestables traduisant le manque d’assurance chez un individu. Si le manque de confiance en soi se décrit comme un mal-être face à une situation donnée, elle est bien plus complexe et se révèle être un véritable handicape, constituant un véritable frein du développement personnel. Aussi, pour regagner confiance en soi, suivez les étapes suivantes.

Comprendre ce qu’est la confiance en soi

D’une manière générale, la confiance en soi permet à une personne de croire en ses capacités et en son potentiel. Autrement dit, avoir de l’assurance c’est se connaître avant tout, ne pas avoir peur d’affronter  les défis et les imprévus de son quotidien. Alors, lorsqu’un individu ressent un manque de sécurité intérieure et/ou de reconnaissances des autres, ne parvient pas à affirmer ses besoins, ou encore à acquérir des compétences, il se doit donc de faire un travail d’introspection. En effet, pour retrouver la confiance en soi, il faut commencer par apprendre à se connaître dans un premier temps. Ensuite, il faut également  vous accepter tel que vous êtes. Cette étape est essentielle pour parvenir à ne plus se replier sur soi. Manquer de confiance en soi se traduit effectivement par un mal-être s’exprimant au travers de multiples sentiments, comme la timidité, le stress, l’anxiété…

Se préparer psychologiquement

Après le travail d’introspection, vient ensuite l’étape durant laquelle l’individu doit apprendre à gérer son malaise, l’empêchant de regagner de l’assurance. Pour cela, la préparation psychologique est un exercice infaillible. Parce que la confiance en soi est avant tout un combat envers soi-même, il s’avère toujours bénéfique de méditer sur la situation à laquelle la personne doit faire face. L’idée est de préparer son mental à affronter un contexte donné ou à anticiper un imprévu, de manière justement à pouvoir mieux gérer les éventuelles émotions qui risqueraient de faire surface. En d’autres termes, l’anticipation peut être d’une grande aide pour un individu qui doute de ses compétences, dans la mesure où la maîtrise de ses sentiments où moment opportun va lui permettre de voir les choses de manière plus objective, de façon justement à éliminer toutes les pensées négatives l’empêchant d’avancer dans tout ce qu’il/elle entreprend.

Mettre en place un plan d’action

Enfin, pour regagner de l’assurance, élaborer un plan d’action bien défini s’avère tout aussi judicieux. En effet, chercher à retrouver la confiance en soi pour justement gagner la confiance d’autrui n’est faisable que si l’individu fait sa part des choses. Concrètement, face à un manque de confiance en soi, il faut :

  • Se fixer des objectifs bien précis, comme parvenir à briser la glace avec l’être cher, tenir un discours en public…
  • Classer ces objectifs par ordre de priorité et s’accorder un délai bien déterminé pour chaque visée.
  • Tenir ses promesses en allant justement au bout des choses pour ce qui est d’atteindre ses objectifs.
  • Se récompenser en s’offrant une gourmandise, une journée shopping… après chaque objectif atteint.

Comment gagner la confiance en soi au travail ?

Si pour les professionnels du développement personnel la confiance en soi est l’essence même de l’épanouissement, cette règle est toute aussi valable dans la vie privée que dans le cadre du travail. Pour s’épanouir professionnellement, l’assurance est un ingrédient indispensable. Alors si actuellement votre esprit génère certains doutes quant à vos compétences, voici quelques pistes regagner confiance en vous.

Se mettre en valeur pour gagner le respect d’autrui

A l’heure où vous mettez en doute vos compétences par rapport à votre poste actuel, que vous ressentez une baisse de motivation inexplicable ou que vous ressentez un sentiment d’insatisfaction par rapport à votre travail, il s’agit là de signes d’un manque de confiance en soi. Pour surpasser cet état d’esprit, vous devez faire un travail personnel vous permettant de retrouver de l’assurance. Pour cela, vous allez devoir vous mettre en valeur de façon à retrouver l’estime de soi qui vous fait défaut aujourd’hui. Prenez alors un peu de recul par rapport à votre situation professionnelle et faites le point sur vos atouts et vos faiblesses. Votre travail vous passionne, mais voilà vous peinez à gagner la reconnaissance de votre supérieur et/ou de vos collègues ? Alors mettez en avant vos points forts, de manière à gagner leur confiance ainsi que leur respect. Ce dernier vous aide ensuite à croire en votre capacité de travailleur et en vos compétences.

Prendre conscience de ses limites pour avancer

Avoir confiance en soi, c’est aussi reconnaître de vous avez des limites. Prenez alors conscience de vos limites et n’hésitez pas à en faire part à votre hiérarchie ainsi qu’à vos collègues. Tant que vous avez les bons arguments et que vous êtes en mesure de justifier vos éventuels refus, vous n’avez donc pas à craindre de contrarier qui que ce soit. C’est uniquement de cette manière que vous serez en mesure d’avancer dans votre travail et d’évoluer dans la fouler, des facteurs d’épanouissement professionnel incontestables. Si besoin, n’hésitez pas à vous former pour vous perfectionner dans votre domaine, voire acquérir de nouvelles compétences vous permettant  d’accéder à un poste plus intéressant. Alternativement, il est aussi recommandé de transformer ces faiblesses en de nouvelles forces, soit une source de motivation vous permettant justement de vous dépasser dans ce que vous entreprenez.

Accepter que la perfection n’existe pas

Autre astuce qui devrait vous permettre de gagner facilement de l’assurance au travail, c’est de vous dire que la perfection n’existe pas. Concrètement, vous allez devoir mettre certaines priorités dans votre travail pour retrouver de l’assurance, donc vous épanouir.

  • Déculpabilisez face à votre manque d’assurance et identifiez le ou les facteurs vous ayant mené à perdre confiance en vous : rémunération, environnement de travail, collègue ou supérieur désagréable…
  • Renoncez à vouloir réaliser des tâches uniquement pour impressionner les collègues ou la hiérarchie, mais préférez accomplir des missions susceptibles de vous faire connaitre la satisfaction
  • Focalisez votre énergie sur vos motivations profondes, le poste occupé en question, la boîte dans laquelle vous êtes embauché, le salaire…

Apprendre à s’estimer : les bases de la confiance en soi

Si tu n’as pas une bonne image de toi, des tes capacités et de ta personnalité à titre plus général, tu vas avoir énormément de mal à atteindre le succès. Les gens qui réussissent sont bien dans leurs baskets.

Parce qu’ils ont une vision. Des valeurs qui leur permettent de comprendre que leur travail apporte quelque chose à la société dont ils font partie.

Apprendre à s’estimer est une nécessité. Impossible d’être vraiment soi et de se donner les chances d’atteindre ses rêves si on évolue dans la négativité. Si l’on ne fait pas confiance aux dons que le Créateur nous a offert.

Voici quelques conseils à mettre en application de toute urgence pour lancer ta révolution personnelle. Pour prendre confiance en ton potentiel et enfin vivre la vie que tu mérites.

Apprendre à s’estimer : cela passe forcément par le terrain

Si je te dis  et te répète à maintes reprises que tu dois t’aimer, te reconnaître des forces et des capacités cela ne va t’aider que jusqu’à un certain point. Le mieux, c’est que tu t’en rendes compte par toi même.

Et pour cela, tu dois aller sur le terrain. Faire des expériences. Aussi diverses que variées. Comme on le dit souvent, les mots ne sont que des mots. Les actions sont toujours bien plus fortes.

Formations, voyages, tests divers, compétitions… tout ce qui peut stimuler en toi une envie d’aller de l’avant, d’accomplir quelque chose.

Le résultat n’est pas forcément intéressant. Ce qui compte avant tout, c’est de sortir de ta zone de confort. Prends plaisir dans le challenge avant de te focaliser sur la réalisation.

Et tu verras que de cette manière, tu auras une tendance facilitée à vouloir entrer en contact avec l’adversité. Et puis fondamentalement, tu auras de meilleurs résultats que tu ne le penses. Et tu pourras t’appuyer sur ces derniers pour te rassurer.

Chaque expérience que tu fais, bonne ou mauvaise, t’enrichit aussi d’un point de vue psychologique. Elle permet de mettre le doigt sur tes forces et faiblesses. Et pour apprendre à s’estimer, il faut apprendre avant tout à se connaitre.

Tu n’as donc pas vraiment le choix : sors de chez toi et souris à l’aventure. À l’inconnu. Sois ouvert d’esprit. Tu n’as qu’une seule vie. Ne la passe pas dans la peur et l’a priori négatif envers toi-même !

Savoir s’entourer de personnes dynamiques, une autre nécessité pour apprendre à s’estimer

L’estime de soi se calcule en repensant à tous les bons moments qu’on a pu passer, en repensant à nos victoires, à nos valeurs positives et aussi dans le regard des gens qui nous aiment et nous poussent à aller de l’avant.

Si tu as autour de toi des personnes qui souffrent elles aussi de manque de confiance, tu ne trouveras aucun réconfort auprès d’elles.

JFK disait que l’art de réussir, c’est l’art de s’entourer des meilleurs. Il a tout à fait raison. Si tu n’es pas apte à être un moteur, tu dois trouver des gens qui te permettront d’avoir une meilleure image de toi.

Mon conseil, c’est de trouver un cercle de personnes pour qui ton implication signifiera beaucoup. Si tu ne sais pas à qui t’adresser, où trouver ces personnes, je te conseille de commencer à t’intéresser aux organisations, aux événements qui sont en adéquation avec tes propres valeurs.

Inscris-toi à des associations, des cours de langue, des clubs de sport, un parti politique, fais du bénévolat… et tu trouveras des gens qui ont les mêmes idéaux que toi.

Le partage d’idées te permettra de t’apercevoir de ta valeur. De gagner en confiance. Et nécessairement d’avoir une meilleure opinion de toi même.

Comment reprendre confiance en soi pour conduire ?

 La question peut paraitre étrange. Voire presque inutile. Je ne le pense pas. Et c’est d’ailleurs une interrogation soufflée à plusieurs reprises par différents lecteurs. Et me penchant sur ces demandes, j’ai compris la situation.

Peur suite à un accident de voiture. Phobie. Manque de confiance… certaines personnes ne parviennent plus à rester calmes, sereines quand elles prennent le volant. Faute à un manque d’expériences positives sans doute. Et à la réalisation qu’on a entre les mains, un engin de mort.

Alors comment reprendre confiance en soi pour conduire ? Comment surmonter ce tracas du quotidien qui peut finir par avoir de vraies conséquences matérielles ?

Comment devient-on meilleur, de manière générale ?

Quelle que soit l’origine de ta peur, de ton manque de confiance en toi lorsque tu conduis, il est important d’y réagir. Car une personne qui manque d’assurance peut devenir dangereuse. Pour elle-même. Et pour les autres aussi.

Le meilleur conseil que je puisse te donner, c’est de te faire accompagner par quelqu’un qui a plus d’expérience que toi. Et d’aller sur de petites routes de campagne. Aussi désertes que possible. Là, tu t’entraineras.

À contrôler ton véhicule dans toutes les situations. À prendre de la vitesse. Au freinage d’urgence. En te focalisant évidemment sur tous les points qui te paraissent les plus difficiles.

Laisse les « on dit » de côté pour se focaliser sur ton objectif

Tu entendras ici et là dire que de conduire, c’est facile. Tu feras face à des automobilistes enragés qui te mettront la pression.

Tu devras parfois lutter contre ton propre stress… et pourtant tu dois bien garder quelque chose à l’esprit : pour reprendre confiance en soi pour conduire, il faut y aller à son rythme.

Ne pas laisser les pressions extérieures te toucher. Te déstabiliser. Laisse les nerveux s’énerver. Prendre des risques s’ils le veulent. Dans ce genre de situation tu as toute ma bénédiction pour être un peu égoïste.

Pour ne penser qu’à toi et aux progrès que tu fais. Petit à petit. Pour redevenir maître(sse) de tes émotions. Car au final, voilà tout ce qui compte. Être serein. Même si cela prend du temps. Même si cela demande des efforts.

Comment reprendre confiance en soi après un accouchement ?

Si la naissance d’un enfant est ce qu’il y a de plus beau, le passage difficile dont sa mère fait l’expérience n’est pas négligeable. La douleur en premier lieu, n’est plus à démontrer. Mais ce n’est pas tout. Le corps subit aussi des dégâts.

Au niveau des organes génitaux, mais aussi du poids, de la poitrine et à titre plus général de la psychologie. Tu as en effet entendu parler des dépressions post-natales.

Après la naissance de son enfant, il faut reconstruire. Il faut s’adapter à une nouvelle vie. Et laisser le temps à la nature de faire son oeuvre.

La communication permet de reprendre confiance en soi après un accouchement

Maman ne peut pas rester seul(e), isolée, après avoir donné naissance. Le couple doit s’unir se resserrer. Et il est important que celle qui vient de donner la vie soit aussi soutenue, qu’elle puisse parler de ses sentiments. De sa manière de gérer et de voir la nouvelle situation.

Hommes et femmes ont différentes perceptions. Et la communication est toujours l’un des meilleurs moyens pour éviter les incompréhensions. C’est important pour avoir ce sentiment d’être épaulé.

Être maman : un rôle primordial, gratifiant, incontournable dans l’univers

Peurs et doutes envahissent ceux qui affrontent une nouvelle situation. Et même si tu as des outils depuis que tu suis mes publications, tu sais qu’avoir un enfant est un grand changement. Pour une mère, cela pose des questions physiologiques.

Pour reprendre confiance en soi après un accouchement, il est aussi important que la maman soit soutenue dans son rôle. Que le papa puisse accorder du temps à l’enfant et mettre en avant cette chose formidable que sa compagne a accompli.

Donner la vie, ce n’est pas rien. Loin de là. Et se pencher là dessus peut déjà permettre de retrouver de la fierté. Même si les hormones peuvent parfois reprendre le contrôle. Il est important de se dire que ce qui a été mis en relief, n’est rien d’autre, rien de moins qu’un miracle.

C’est le miracle de la vie. Et tu en as été témoin (voire même l’auteur). Rappelle toi cela la prochaine fois que tu sentiras ton estime personnelle décroitre.

Estime de soi et confiance en soi vont main dans la main

Pour pouvoir se sentir bien dans son corps et son esprit, il faut entrer en action. Il faut être capable de prendre des décisions. De vouloir avancer. De s’accorder du crédit. Estime de soi et confiance en soi sont intimement liées.

Il faut oser se faire confiance pour finir par s’apprécier, car cela vient des résultats obtenus, quels que soient les domaines auxquels tu penses en lisant cet article.

L’estime est finalement obtenue grâce à la confiance…et plus on s’apprécie, plus on se fait confiance. L’histoire du serpent qui se mange la queue ?

Agir dès maintenant en étant certain de s’améliorer

La première chose à mettre en oeuvre, c’est la confiance. Pas forcément en soi ou dans l’obtention de résultats très importants. Mais dans le fait qu’on ne « sait pas ce qui va se passer ».

Par exemple, si tu t’inscris à un concours, pour stimuler estime de soi et confiance en soi, tu dois d’abord te focaliser sur le fait que tu ne sais pas à l’avance le niveau de ta performance.

Cela te permet de comprendre que le simple fait d’y aller et de faire les épreuves est déjà un système qui stimule la confiance. Qui repousse tes limites. Avec les résultats, bons ou mauvais, tu auras des certitudes. Tu sauras où tu es fort, où tu es faible.

Et évidemment, parmi tous les sentiments alors provoqués, tu trouveras une certaine fierté, base de ton estime personnelle.

Apprendre à s’apprécier et à se faire confiance en se basant sur l’expérience

Pour stimuler à la fois l’estime de soi et la confiance en soi, il suffit parfois de prendre quelques minutes pour se rappeler de ses réussites passées. Que tu aies douté ou pas, tu as forcément connu de victoires.

Personnelles, professionnelles, sportives… tu as des moments clés dans ta vie auxquels tu devrais souvent repenser. Pour t’assurer que tu es effectivement capable d’affronter les challenges de ta vie et d’en sortir gagnant.

C’est un très bon moyen de remettre en question doutes et peurs. Et de commencer à t’accorder la valeur et le respect que tu mérites.

Comment augmenter la confiance en soi ?

« Comment augmenter la confiance en soi », c’est une question traditionnelle quand on s’intéresse au développement de l’individu. À la recherche des moyens à disposition pour exprimer son potentiel. Pour devenir l’être qui refuse d’entrer dans une petite case, mais qui veut voler de ses propres ailes.

Qu’en dis-tu ? Qu’en penses-tu ? Voici quelques conseils qui ne se démodent pas. Qui te seront toujours utiles, où que tu sois. Quel que soit l’obstacle qui te fait face.

La question de la légitimité des critiques

Ce qui est très intéressant lorsqu’on discute de confiance en soi, c’est de se pencher sur les piliers de sa remise en cause. Et tu ne me contrediras pas si j’érige le regard de l’autre, les jugements extérieurs comme l’un des plus importants.

On a souvent l’impression que l’individu fait des choses pour suivre une norme plus que pour assumer ses propres désirs.

Quand ce genre d’envie de rentrer dans le rang te vient, quand tu sens peurs et doutes monter en toi à cause du fait qu’on pourrait émettre une opinion sur toi, je te conseille de te poser une question fondamentale :

Quelle légitimité ont ces gens dont tu as peur à te juger ?

Connaissent-ils ton parcours ? Tes sentiments ? Ton potentiel ? Tes objectifs ? Non ? Alors pourquoi leur laisser le pouvoir de t’influencer alors que tu sais pertinemment que leur jugement n’est que le reflet de leur propre peur ?

L’expérience est toujours moteur d’apprentissage

Les personnes qui n’ont pas confiance en elles sont des personnes qui oublient de s’appuyer sur les richesses de leur vie. Chaque jour, tu fais des choix. Tu relèves les défis de l’adversité. Parfois tu gagnes, parfois tu perds. Mais tu apprends toujours.

Pour augmenter la confiance en soi, il faut être capable de mettre cela en valeur. De s’apercevoir que notre expérience de vie est un enrichissement permanent. Que tu es plus fort aujourd’hui qu’hier et que tu le seras encore plus demain.

Bien évidemment, cette vérité est encore plus exacerbée chez les individus qui osent. Sortir de leur zone de confort. Suivre leur coeur. Vivre leur vie. N’oublie jamais que tu n’en a qu’une… et qu’il est dommage de laisser des illusions t’empêcher de profiter de chaque seconde !

Comment développer sa confiance en soi ?

La confiance en soi, c’est cette énergie dont les gens motivés, ouverts et toujours prêts à passer à l’action débordent. C’est ce sentiment qui t’envahit et qui te donne des ailes. Qui te fait penser que rien ne peut t’arrêter. Et c’est aussi devenu depuis quelques années, un enjeu de discussions et de débats.

Car tout le monde ne rayonne pas. Car l’individu a aussi cette tendance à se trouver des excuses pour ne pas agir. Car la psychologie est quelque chose de fragile.

Ensemble, à travers cet article et toutes les autres publications que je mets à ta disposition, nous allons mettre en exergue cette aptitude que tu as à trouver l’état de certitude. Nous allons te convaincre que tu peux réaliser tout ce dont tu rêves.

Un esprit sain dans un corps sain

La confiance que tu t’accordes n’est pas qu’une croyance, qu’une foi en tes capacités. C’est aussi une forme de respect envers toi-même et envers ton corps. Car si ta physiologie ne suit pas, tu ne pourras pas accomplir de grandes choses.

Pour développer sa confiance en soi, il faut s’intéresser à des domaines qui peuvent paraître accessoires au premier abord, mais qui ont un impact réel sur ta vie. Comme ton alimentation, l’exercice que tu fais. Ta respiration. Ton attitude non verbale.

Si tu veux respirer la sérénité et être prêt à affronter les défis du quotidien, l’auto persuasion ne suffira pas. Il faut être en bonne forme et afficher son charisme à travers sa posture.

Une question d’image…

La manière dont tu parles et la manière dont tu te comportes influencent l’image que tu as de ton existence. Si tu utilises un vocabulaire basé sur des expressions comme « j’espère », « j’essaierai », « on verra », « peut-être »… tu affiches tes doutes et tes peurs.

Pour développer sa confiance en soi, il faut adopter des réflexes qui conditionnent une pensée positive, qui stimule la fierté. N’essaye pas, fait. N’espère pas, sois certain. Un discours assuré t’empêchera de te chercher des excuses avant même de passer à l’action.

L’orientation de ta vie dépend des questions que tu te poses

Pour développer sa confiance en soi, il faut se poser des questions. Les bonnes questions. Lorsqu’un obstacle émerge, tu as deux choix : te croire capable de le surmonter et te donner tous les moyens de le faire, en te battant jusqu’au bout, ou abandonner. Te percevoir comme incapable.

Tout dépend des raisonnements que tu mènes. Comment perçois-tu ta vie ? Quand quelque chose de néfaste arrive, que te demandes-tu ? « Pourquoi moi » ? Ou plutôt « comment réagir » ? Es-tu une victime ou un acteur de ton amélioration ?

La confiance en soi, ce n’est en fait rien d’autre qu’une capacité à se focaliser sur l’important. À ne pas se fier aux jugements de valeur. À ne considérer l’échec que comme une étape de l’apprentissage.

On attire ce qu’on redoute et on trouve toujours ce que l’on cherche. Si tu te convaincs que tu es capable d’atteindre des sommets, alors tu feras tout pour traduire cette pensée par les actes.

Ton focus est important, décisif. À toi de décider sur quoi le porter. Considères-tu le challenge ou la difficulté ? Aimes-tu le défi ou la facilité ?  Abandonnes-tu au premier obstacle ? Ou essayes-tu de comprendre comment l’enjamber ?

Ta confiance en toi dépend de ta perception et de vton attitude. Pour la renforcer, il faut avant tout t’interroger de manière profonde. Toi seul a les réponses aux questions que tu te poses !

Comment améliorer sa confiance en soi grâce au sport ?

Tu le sais, la confiance et l’estime que tu t’accordes sont des moteurs de la réussite, du succès. Impossible d’accomplir de grandes choses si tu n’es pas capable de croire en toi, tes qualités et ton aptitude à aller jusqu’au bout des choses. De faire les efforts pour atteindre tes objectifs.

La confiance en soi s’acquiert de différentes manières. Par différents biais. Mais tous sont rattachés à quelque chose d’extrêmement important : l’expérience.

Tu n’as peut-être pas une super image de ton corps. Tu te sens un peu faible. Pas prêt(e) pour surmonter les épreuves de ta vie. Et bien il est possible d’améliorer sa confiance en soi grâce au sport. Et voici comment:

La notion de rigueur : un pas vers l’état d’esprit adéquat

Bien évidemment, il y a une notion de bien-être physique qui va découler naturellement de la pratique du sport. Avec la perte de poids, la formation de la masse musculaire et l’amélioration des performances respiratoires notamment. Et tout cela va concourir à améliorer ta confiance en toi.

Mais au delà de cela, on retrouve dans le sport des valeurs porteuses qui permettent de redessiner sa personnalité. D’aller de l’avant. De croire en soi.

C’est le cas de la rigueur. Si tu veux des résultats, tu vas devoir t’entrainer sur des bases régulières. Et cela te prépare à suivre des plans, à faire des efforts de manière organisée et toujours en gardant un objectif en vue.

Améliorer sa confiance en soi grâce au sport : le dépassement comme clé vers l’épanouissement

Une autre des ces valeurs qui changent tout, c’est le dépassement de soi. Comme Tony Robbins le dit, on ne sait jamais à quelle distance du succès on se trouve. Et celui qui le rencontrera, c’est celui qui s’arrêtera en dernier. Qui fera ces ultimes efforts pour franchir la ligne d’arrivée.

Celui qui n’abandonnera pas. Retrouver sa confiance grâce à l’activité physique, ce n’est pas justement uniquement une question d’amélioration de sa condition ou de l’image qu’on voit dans le miroir.

C’est aussi grâce à ce parallèle qu’on peut faire entre le moment où l’on donne tout dans la salle de musculation ou sur un terrain et la manière de mener ses projets professionnels.

Le sport, c’est la vie. Et cela peut t’aider à accomplir de grandes choses. Je te conseille de ne pas ignorer cela !

Comment garder confiance en soi ?

Prendre confiance en soi c’est très bien. Mais conserver cet état de force, savoir recréer des peak states quand on en a vraiment besoin, c’est encore mieux. La confiance, c’est comme une plante. Si tu ne la nourris pas, si tu ne lui permets pas de prendre le soleil et de s’exprimer… elle s’affaiblit.

Mais alors comment faire ? Comment garder confiance en soi ? C’est la véritable question que tu devrais te poser. Et voici les premiers éléments de réponse.

L’expérience au coeur de ta construction personnelle

Demande toi : de quoi es-tu fier ? Qu’est-ce qui fait qui tu es ? Qui te permet d’avoir des certitudes ? Réponse ? Tes expériences. Tes succès comme tes échecs.

Lorsque tu passes à l’action, tu favorises une certaine connaissance. De toi-même. De ton environnement. Des processus qui t’emmènent vers la réussite. Des erreurs que tu peux commettre. Et des moyens d’en apprendre quelque chose d’important.

Qu’ont les gens de très charismatiques que n’ont pas les autres ? Une grande expérience. Forgée sur le terrain.

Tu es en contrôle de tes émotions : garder confiance en soi, c’est avant tout une décision

Nous en parlons assez souvent pendant le programme Motivé Au Quotidien pour que tu comprennes de quoi je parle.

Celui qui contrôle ses émotions contrôle sa vie. Son destin. Et se donne les chances de mieux analyser les situations qu’il affronte.

Ce que tu devrais faire ? Décider de ne pas laisser les autres, leurs opinions, leurs jugements t’atteindre. Qu’aucune émotion toxique ne peut et ne doit affecter ta volonté d’accomplissement, d’amélioration.Décider que oui, tu peux atteindre tes rêves et tout faire pour y parvenir.

Garder confiance en soi, c’est avant tout être conscient que chaque journée est une chance. D’aller à la rencontre de nouvelles opportunités, de faire des expériences et d’apprendre quelque chose.

Les gens qui cultivent leur confiance sont ceux qui acceptent le challenge. Qui veulent relever des défis. Qui ne pensent pas qu’au résultat mais qui s’accordent au contraire le droit de mettre en évidence leur marge de progression.

La confiance, ca se travaille. Mais il faut accepter de faire des efforts. Est-ce ton cas ?

Comment reprendre confiance en soi après un échec ?

La question est biaisée. En tout cas je la perçois comme cela. Pourquoi ? Car quand quelqu’un te demande comment reprendre confiance en soi après un échec, cette personne émet l’idée que celui-ci est dévastateur. Qu’il te souffle dans les bronches et remet en cause qui tu es.

Mais pour moi, l’échec n’existe pas. Je préfère parler d’opportunité, de challenge, voire de contretemps. Mais pas d’un phénomène qui doit te faire sentir minable, petit, inutile.

Tout le monde connaît l’échec. En priorité ceux qui sont aujourd’hui dans l’abondance. Pourquoi ? Car leur état actuel prouve qu’ils se sont mis en action. Qu’ils ont appris le long du chemin jusqu’à devenir cette personne capable d’accomplir le rêve qui les animait.

Reprendre confiance en soi après un échec en comprenant sa nature

Tu le comprends maintenant, l’essentiel, c’est avant tout de modifier ta perception. De ne pas voir l’échec comme une remise en cause de ton potentiel, mais bien comme un professeur.

Comme une aide afin d’affiner ta définition d’objectifs et de savoir où tu en es vis-à-vis de ces derniers. Sans l’échec, tu ne peux pas identifier précisément les efforts à faire. La distance qui te sépare du succès. Tu ne peux pas être réaliste.

Tous les gens que tu considères comme des modèles ont connu la difficulté. D’ailleurs, sans cette dernière, l’atteinte d’un but ne peut pas procurer de grande satisfaction.

L’échec rend plus fort, permet de voir plus loin. D’analyser ses forces et ses faiblesses. De mieux se connaître. C’est une aberration que de ne lui reconnaître qu’une portée négative.

Réfuter l’évidence et utiliser la force qui est en soi pour reprendre confiance en soi après un échec

Alors c’est vrai que sur le coup, rater ou perdre quelque chose ne fait jamais plaisir. Et nous avons cette tendance à laisser l’immédiat nous surpasser. À écouter nos sentiments uniquement quand ils « explosent ».

Pourtant, au fond de toi, tu sais que si tu n’as pas connu la réussite, c’est que tu n’étais pas prêt. Qu’il te manquait quelque chose. Que ton mental n’était pas assez fort.

Pour reprendre confiance, tu dois voir l’échec comme faisant partie intégrante du processus d’apprentissage. Et même de la réussite à l’échelle globale.

Méditation et réflexion sur toi t’aideront à surmonter cet obstacle. Ne te laisse pas tomber. Relève-toi et prépare-toi. L’échec te permet de mieux connaître ton ennemi. Et de savoir précisément comment le vaincre !

Comment gagner confiance en soi ?

« Gagner confiance en soi »… le titre en lui-même ne te motive-t-il pas ? Moi, il me donne la pêche. Et c’est vraiment ce que je veux partager avec toi aujourd’hui. Je veux te prouver que tu as tout autour de toi des dizaines, que dis-je, des centaines d’opportunités quotidiennes de reprendre confiance en toi, en l’avenir, en ton environnement.

Et de te libérer des doutes qui te suivent partout et qui t’empêchent de faire les choix que tu veux faire. De mener la vie que tu veux vraiment mener.

Alors crois-moi, oui, il est possible de gagner confiance en soi.

Gagner d’accord… mais comment jouer ?

Le vocabulaire du défi, du challenge, de la compétition est par lui-même excitant. Cela te prouve que tu peux être récompensé de tes efforts. Reste seulement à comprendre la portée et la nature de ces derniers.

Un manque de confiance en soi, c’est avant tout une peur d’assumer qui on est à l’intérieur. C’est une appréhension de se frotter au regard des autres. C’est un désir secret et inexprimé de briller, bridé par des limites qu’on érige soi-même.

Et pour résorber cela, il faut y aller pas à pas. Il faut construire une mentalité basée sur l’ouverture. La volonté de s’accorder du crédit et d’aller de l’avant. Pour gagner confiance en toi, tu vas devoir faire de petits efforts quotidiens qui finiront par faire évoluer ton point de vue, l’image que tu as de toi-même. Et à terme, cela te rendra plus efficace, dans tout ce que tu entreprends.

Force-toi chaque jour à prendre des décisions que tu penses difficiles

L’Homme aime la routine. Car cela procure de la stabilité, de l’assurance. Le problème, c’est que l’habitude est aussi une limite de l’expression de ton potentiel. Tu veux gagner confiance en toi ? Essaye de casser ce cadre. Alors comment faire ? Voici une liste non exhaustive d’idées à mettre en application d’urgence, dans ton quotidien :

– Penche-toi vers de nouveaux hobbies, des activités qui te sont inconnues

– Aborde des inconnus dans la rue, simplement pour leur dire bonjour ou leur adresser un compliment

– Lis un nouveau livre par mois

– Regarde une vidéo motivante et inspirante par jour

– Implique-toi dans la vie de ton quartier (associations, activités…)

– Fais de l’exercice

– Découvre de nouvelles saveurs, de nouvelles musiques, sans préjuger du fait que tu vas les aimer ou non

– Écris chaque jour noir sur blanc tes priorités de la journée

– Garde toujours à l’esprit que chacun de tes choix peut avoir des conséquences imprévisibles et incroyables

Pour gagner en confiance en soi, il faut être prêt à aller sur le terrain et à se frotter aux défis du quotidien. Oseras-tu sortir de ta coquille et montrer au monde de quel bois tu te chauffes ?

 

Roger Lannoy

Roger Lannoy

Confiance Instantanée

Recevez maintenant la technique spéciale