changer de vie au quotidien

Comment changer de vie ? DOSSIER COMPLET ! Roger Lannoy

Changer de vie, c’est une question que l’ensemble de la population se pose. Plus ou moins clairement, plus ou moins franchement. Mais notre inconscient est ainsi fait : nous voulons tendre vers l’amélioration.

Et c’est bien normal. D’autant plus quand on sait que la qualité de notre vie dépend de la qualité de nos émotions. Voilà qui doit nous motiver à toujours regarder vers l’avant. Qui nous pousse à vivre de nouvelles expériences, à repousser nos limites.

 

 

Le problème, c’est que cette réflexion sur notre développement personnel trouve souvent un écho négatif dans notre vie. Vous avez peut-être des problèmes professionnels. Des problèmes familiaux ou des problèmes d’argent.

Ils prennent toute votre énergie. Toute votre capacité à voir la vie sous l’angle du bonheur. C’est dommage… car comme vous l’apprendrez avec moi, en suivant ma chaîne Youtube ou mon compte Facebook, les choses sur lesquelles vous vous focalisez deviennent votre réalité, votre objectif (conscient ou pas).

Définir sa vision de la vie

Le plus grand frein au changement, c’est l’incapacité de prendre ses responsabilités. Dans votre entourage, vous entendez sûrement des gens qui blâment le système, l’environnement, les autres, le manque de chance… pour justifier leur immobilisme.

Nous avons tous peur de quelque chose. Peur d’échouer, de décevoir l’autre, de subir une perte matérielle en optant pour la prise de risques.

Mais comme vous le savez… qui ne tente rien n’a rien. Si vous n’osez pas sortir de votre zone de confort, relever les défis de la vie, vous risquez de passer à côté du bonheur auquel vous avez droit.

Changer de vie au quotidien : une question avant tout psychologique

« Je manque d’argent », « je manque de temps », « je manque de connaissances »… tout cela, ce ne sont que des excuses. Si vous voulez changer de vie au quotidien, sachez où vous aller et comprenez que chaque effort vous rapproche de votre destination.

Il est très important de se poser des questions. De savoir ce que vous souhaitez faire de votre vie. Et d’entretenir la possibilité d’atteindre vos rêves. Comment ? En vous en donnant les moyens !

En partant à la chasse aux informations. En adoptant la posture de l’élève qui apprend chaque jour de la vie. Vous voulez changer de travail… mais avez-vous recensé toutes les aides, toutes les formations accessibles ?

Avez-vous contacté des professionnels qui pourraient vous conseiller grâce à un retour d’expérience ? Avez-vous étudié de manière personnelle un nouveau domaine d’activité qui représenterait une porte vers un nouvel univers ?

Croyez en vous et votre vie changera !

Votre existence tout entière est basée sur vos sentiments. Si vous ne pensez qu’à l’échec, il sera inéluctable. Vos rituels dépendent des questions que vous vous posez. Vous vous remettez en question lorsque vous doutez de mériter quelque chose.

Par contre, si vous vous demandez comment faire pour changer votre vie au quotidien, là, vous ouvrez votre esprit aux opportunités qui sont toutes autour de vous. La confiance en soi, c’est avant tout une capacité à formuler les bonnes questions. À suivre les bonnes orientations.

La motivation viendra toute seule avec la mise en place de ce désir d’amélioration. Regardez les entrepreneurs… la réussite appelle la réussite. La soif d’apprentissage est intarissable. Mais pour créer une dynamique positive, il faut accepter de se retrousser les manches et comprendre que oui, le travail paye.

N’ayez pas peur de vous regarder dans la glace et de vous dire que vous avez entre les mains le pouvoir d’impacter vos conditions de vie. De tout changer. De rendre votre quotidien plus enrichissant.

Car c’est la première étape pour atteindre vos objectifs les plus élevés !


Comment changer de vie en 7 jours ?

Tout le monde a déjà ressenti au moins une fois le sentiment amer de vivre une vie routinière où tous les jours se ressemblent. Mais voilà, nous vivons dans une société qui nous enseigne malheureusement que la vie n’est qu’une simple routine.

Alors, plutôt que de mourir en douceur, appuyez sur pause et reprenez le contrôle de votre vie. Voici alors quelques pistes pour changer radicalement de vie en seulement sept jours.

Arrêter tout ce qui détruit et se concentrer sur soi

La première règle à suivre lorsqu’une personne décide de changer son quotidien pour une vie meilleure, c’est d’abord arrêter tout ce qui la détruit. Pour pouvoir vivre pleinement et par la même occasion sortir d’une routine qui vous tue à petit feu.

Il faut se préserver tout simplement de tout ce qui vous empêche de profiter pleinement des petits plaisirs de la vie. Il peut s’agir d’un travail qui vous plonge dans une profonde dépression, une addiction au tabac ou à l’alcool, comme une histoire d’amour qui ne permet pas de connaître le bonheur.

Le deuxième jour, prenez une pause et concentrez toute votre attention sur votre personne. Il faut savoir se poser les bonnes questions afin de déterminer l’origine de cette lassitude générale pour ensuite pouvoir redécouvrir ses passions et ses envies tout simplement.

Définir la vie désirée sans céder devant la peur

Vient ensuite le troisième jour où il faudra définir la « nouvelle vie » que vous souhaitez mener désormais. Cela peut passer par :

  • avoir plus de temps à consacrer à ses hobbies,
  • travailler dans un tout autre domaine professionnel,
  • fonder une famille,
  • parcourir le monde.

Il est primordial de pouvoir définir clairement ce qui pourrait réellement vous satisfaire pour vous sentir épanoui.

Une fois le ou les besoins de changement définis, consacrez le quatrième jour à faire le point sur vos plus grandes craintes qui ne vous ont pas permis jusqu’à ce jour de mener la vie dont vous rêvez. Est-ce la peur de sortir de votre zone de confort actuelle ? Celle de contrarier votre concubin ou concubine ? Ou bien de connaître un nouvel « échec » ?

Adopter la positive attitude et passer à l’action

Au cinquième jour, il est alors temps de bouleverser les choses et faire face à sa peur. Autrement dit, c’est le jour où il faudra prendre la décision de tout changer. Pour cela :

  • Fixez-vous des objectifs mesurables, en les classant par ordre de priorité.
  • Mettez de côté toutes vos pensées négatives et imaginez à quoi devrait ressembler votre vie d’ici une dizaine, vingtaine ou trentaine d’années.

Le sixième jour est une étape cruciale, car elle doit permettre de faire un bilan sur sa vie, tant professionnelle que personnelle, de façon à définir ce qui doit désormais être éliminé et ce qui doit être développé.

Le dernier jour, entrainez-vous à adopter la positive attitude pour voir les choses de manière objective, afin de passer à l’action et d’entamer le processus de changement.

En résumé, pour changer sa vie en 7 jours :

  • 1er jour : identifiez et arrêtez tout ce qui vous détruit
  • 2ème jour : redécouvrez vos passions
  • 3ème jour : définir votre nouvelle vie et ce que vous voulez y ajouter
  • 4ème jour : faites le points sur vos craintes
  • 5ème jour : fixez-vous des objectifs simples et atteignables
  • 6ème jour : faites le bilan sur votre vie
  • 7ème jour : adoptez la positive attitude et passez à l’action !

Ceci est un exemple de plan qui vous permettra sans aucun doute de commencer votre chemin vers le succès.

Cependant, nous vous arrêtez pas là ! Continuez, explorez d’autres pistes ! Inspirez-vous de personnes qui ont réussi. Qu’elles fassent parties de votre entourage, ou que vous lisiez leur livre, leurs expériences vous seront bénéfiques.

Elles vous feront gagner un temps précieux. Vous éviterez de nombreux pièges et erreurs. Si vous avez la possibilité d’avoir un mentor c’est encore mieux ! Il vous donnera des conseils spécifiques à votre situation. Il adaptera ses conseils pour vous aider à atteindre vos buts.

Changer de vie mais pour faire quoi ?

« Changer de vie mais pour faire quoi » ? Si vous vous posez la question, cela veut dire deux choses importantes :

  • Vous avez commencé une réflexion autour de votre développement personnel, de votre futur et des moyens d’atteindre le bonheur.
  • Vous n’êtes pas encore capable de définir des objectifs clairs et précis. Vous êtes un peu perdu, comme un bateau sans gouvernail. Ce n’est pas négatif. C’est même sain et une étape importante.

La véritable question, ce n’est pas tant savoir quoi faire, mais plutôt pourquoi vous ressentez le besoin changer votre vie. Car si ce désir naît en vous, analysez-le, comprenez-le, donnez-lui du sens.

Changer de vie : quelle origine ?

Le besoin de changement émane la plupart du temps d’un constat de manque. On veut gagner plus d’argent, vivre dans une plus grande maison ou un autre pays, devenir plus charismatique, obtenir un meilleur emploi…

Cela nous pousse souvent à assimiler l’évolution comme un moyen de s’en sortir. Et non une fin en soi. Positif ? Oui et non. Car on oublie d’apprécier le voyage. On se focalise sur un résultat sans prêter plus d’attention aux efforts à fournir.

Résultat ? On se trouve des excuses. On ne voit que l’absence de retours positifs. Combien croisez-vous de gens, tous les jours, qui se plaignent de ne pas gagner assez ? De ne pas avoir les moyens de leurs ambitions ?

Changer de vie : pourquoi ?

Elle est peut-être là, la piste à explorer… Le but, ce n’est pas de trouver une activité pour trouver une activité. Ou de se recycler. Si vous voulez changer de vie, cela devrait être en vue de viser l’apaisement, la joie, l’amélioration personnelle.

Cela ne signifie pas toujours viser les canons de la réussite. Plutôt de chercher une passion. Cette force qui nous anime. Qui nous permet de se lever le matin avec la banane, le sourire, l’envie d’aller de l’avant.

C’est à vous et personne d’autre de se poser les bonnes questions. De voir exactement où vous voulez aller et comment y arriver. Changer de vie, ce n’est pas faire comme les autres, c’est trouver des buts qui nous correspondent… et les suivre !

Quel est le bon moment pour changer de vie ?

Voilà une interrogation qui est révélatrice. À la fois de votre désir d’évoluer et de ce doute qui vous anime encore. Et si aujourd’hui je choisis d’y répondre, c’est pour vous prouvez que vous possédez en vous une force inégalable.

La capacité de devenir et de faire exactement ce que vous voulez. Mais pour cela, vous aurez besoin d’opérer des réglages. Changer quelques petites choses :

  • votre focus
  • votre ouverture d’esprit
  • votre conditionnement

Quel est le bon moment pour changer de vie ? La réponse c’est quand vous le désirez. C’est quand vous avez envie. Quand vous en ressentez le besoin. Posez-vous les bonnes questions. Êtes-vous heureux ? Êtes-vous satisfait ? Ou voulez-vous aller plus loin ?

La plupart des gens attendent d’être au bout du rouleau avant de ressentir ce besoin. Soyez intelligent, pas besoin d’attendre ce point critique. Si vous en avez envie, changez maintenant. Vous aurez la patience et une vision claire qu’une personne fatiguée, frustrée n’aura pas.

Voyez vos rêves clairement

Il n’est pas question de marcher dans le noir. Pour attendre un objectif, visualisez-le clairement. Si j’aborde régulièrement ce thème c’est qu’il prend toute son importance dans la planification. Il existe des exercices de visualisation très simples qui vous permettrons de concrétiser vos buts.

Vivez-les et soyez convaincu qu’ils est possibles de les atteindre ! Avec cet état d’esprit, vous aurez déjà parcouru la moitié du chemin.

Ne vous laissez pas décourager par les refus

Des déceptions vous en aurez. Le chemin du succès en est pavé. Mais voilà, comme vous avancez sur une route, chaque déboire vous rapproche de votre objectif. Voyez-les comme des étapes, des tests de votre résolution. Si la voie qui mène à l’abondance était facile et rapide, tout le monde y serait.

J’aime prendre l’exemple d’histoire à succès. Je veux vous parler du Colonel Sanders, le père des fameux KFC. Sans parler de la qualité de cette cuisine (je vous laisse seul juge), inspirez-vous de sa persévérance.

Pour monter son affaire, il avait besoin de fond. Il a frappé à plus de 1000 portes avant d’avoir une réponse positive. Vous imaginez ? Combien d’entre-nous aurez jeté l’éponge ? Pas vous, pas avec votre nouvel état d’esprit. Avec cette nouvelle force qui était en vous depuis le début, dont vous venez de prendre conscience.

Quelle différence faire entre ce que nous avons et ce que nous voulons ?

Cette question, il est important d’y répondre en priorité. Car le bon moment pour changer de vie, c’est celui où vous arrêtez de vous satisfaire des miettes que l’on vous laisse et que vous commencez à vouloir avoir votre propre gâteau.

La fortune sourit aux audacieux. Je dirais même à ceux qui en veulent. Ceux qui ne sont pas dans l’acceptation, le fatalisme et qui s’avouent leur objectif premier. Ils veulent atteindre le succès. Quelle qu’en soit pour eux la définition.

Vous pouvez toujours faire mieux. Ça, vous le savez depuis longtemps. Mais il existe une grande partie des gens qui ne veulent pas l’accepter. Qui tombent dans une croyance qui les limite. Croyez-vous en vous ? En votre potentiel ?

Par où commencer pour changer de vie ?

Votre changement de vie commence avec l’évolution de la manière de voir les choses, de réfléchir, de penser le monde. Quand vous acceptez vos limites, vous faites des choix en conséquence. En pensant au fond de vous que, de tout façon, vous êtes brimé. Que vous ne pouvez pas aller aussi loin que vous aimeriez.

En revanche, tout devient différent dès lors que vous commencez à comprendre que votre vie peut changer en une fraction de seconde. Quand vous prenez conscience que chaque choix que vous faites a un impact sur votre quotidien. Que votre bonheur est peut-être au coin de la rue, derrière une rencontre, une action.

Votre soif de connaissances, votre volonté de reprendre le contrôle de votre existence, la conscience de qui vous êtes et de ce que vous pouvez accomplir… voilà les premiers sujets de votre réflexion. Vous voulez changer de vie ? C’est une simple décision à prendre… et une façon de vivre et d’avoir confiance en soi !

Comment changer de vie professionnelle ?

La question revient souvent… que ce soit lors de séances de coaching, de rencontres impromptues ou à travers des contacts de toutes sortes. Et c’est compréhensible. Beaucoup de gens qui travaillent ne sont pas épanouis.

Les motifs d’insatisfaction sont nombreux et prennent des formes aussi diverses que variées :

  • rémunération peu ou pas assez intéressante
  • tâches rébarbatives
  • collègues belliqueux
  • hiérarchie oppressante…

Et comme vous le savez, les gens préfèrent souvent se plaindre que de passer à l’action. Je ne les blâme pas, mais ne fais pas cette erreur.

Si vous voulez changer de vie professionnelle, adoptez un autre point de vue. Éloignez-vous de cette vision négative et construisez votre futur à la force de vos mains.

Oser prendre les décisions que la situation impose

Dans ce monde, il y a deux types d’individus. Ceux qui espèrent et ceux qui veulent. Ceux qui attendent la « bonne opportunité », la chance et ceux qui prennent le risque de suivre leur cœur, leurs envies, leurs émotions.

Et vous ne vous le répéterez jamais assez : la qualité de votre vie dépend de la qualité de vos émotions. Votre travail vous ennuie ? Quittez-le !

Vous voulez changer de vie professionnelle ? Mais de quoi avez-vous peur ? Du chômage ? De perdre de l’argent ? De ne pas être capable de trouver autre chose ? D’échouer si vous montez votre boîte ?

Si c’est le cas, c’est que votre cerveau n’est pas encore réglé sur la réussite. Car on trouve toujours ce que l’on cherche.

Mais il est indispensable de faire les efforts nécessaires. Il est important de réussir à se percevoir comme un gagnant. Une personne qui va de l’avant. Qui est prête à tout pour atteindre le succès et être heureuse.

Il n’est pas question de sauter dans le vide sans parachute

Ceux qui prennent des risques, qui osent les grands changements et qui obtiennent des résultats tonitruants ne sont pas des illuminés qui avancent dans le noir.

Ce sont des gens qui réfléchissent sur eux même, sur leur environnement et qui sont capables d’anticiper. De prévoir. De planifier.

Les plus grands entrepreneurs ne se sont pas lancés par hasard. Ils ont avant toute chose, cherché à développer leurs connaissances. À acquérir du savoir. Une expertise. Ce sont des personnes curieuses. Qui n’ont pas peur du challenge.

Pour changer de vie professionnelle, il faut oser sonder son cœur. Tester ses capacités sur le terrain. Et croire en soi. Les ressources sont nombreuses : de la formation professionnelle au recours à un coach en passant par les aides (financières ou matérielles) pour monter un projet personnel ou préparer une reconversion.

Reste à savoir si vous aurez les tripes de faire évoluer votre quotidien !

Changer de vie pour être heureux

Se poser une telle question, c’est déjà entrer dans une logique d’amélioration, de développement personnel. Comment changer de vie pour être heureux ? Une formulation des plus plaisantes qui ne laisse rien transparaitre. Ni considérations matérielles ni considérations financières.

C’est un peu de cela que je veux vous parler. De ce que vous avez en vous. De ce qui vous motive au quotidien. Ce qui vous pousse à agir. Quitte à sortir un peu des cadres de réflexion habituels.

Nous avons tous une mission : quelle est la vôtre ?

Chaque individu est unique. C’est ce qui rend ce monde si fantastique. Et j’irais même plus loin en affirmant que chacun d’entre nous à un ou plusieurs talents qui lui sont propres. Le hic, c’est qu’on vit dans une société de pressions. En termes de résultats, d’efficacité. Et que cela nous fait oublier le plus important : ce que nous voulons vraiment.

Un grand nombre d’études sur le bonheur concluent que ce qui importe, ce n’est ni l’argent ni la gloire. Mais le fait d’entretenir des relations positives, satisfaisantes. D’avoir le sentiment de participer, d’être utile à notre environnement.

Ce n’est pas le cas quand on va au boulot à reculons. Quand on se force à revêtir un sourire de façade.

Pour comprendre comment changer de vie pour être heureux, il y a une question vitale à se poser : qu’est-ce qui me permettrait de me lever le matin avec le sourire ? Qu’est-ce que je veux vraiment, finalement, dans ma vie ?

Une réponse qui sort des influences quotidiennes

Le bonheur, ce n’est pas un compte en banque rempli. Ce n’est pas le fait d’avoir des fans par millions. Ce qui rend les hommes heureux, c’est la satisfaction d’avoir accompli leurs rêves. D’être sur le chemin de l’apaisement.

Cela signifie qu’il faut mener une réflexion personnelle. Très personnelle. Si vous fermez les yeux et que vous vous imaginez être qui vous voulez être, je suis certain que vous pouvez passer outre les images de richesse. Il y a plus que cela en vous.

Pour trouver comment changer de vie pour être heureux, il faut avoir des objectifs qui collent à cette image. Le succès n’est pas un objectif. C’est une conséquence.

L’objectif, c’est de pouvoir vivre de votre passion. C’est fonder une famille avec l’élu(e) de votre cœur. C’est dégager du temps pour voir vos enfants grandir. C’est oser aller sur le terrain.

Faire de petites actions quotidiennes pour élargir votre zone de confort et finalement découvrir qui vous êtes à l’intérieur, sous la couche d’influences dont vous êtes nourri(e) tous les jours.

En réalité, pour être heureux, il faut avant tout être honnête avec soi même !

À quel âge changer de vie ?

Le changement de vie a cela d’intéressant qu’il survient très souvent suite à la constatation d’un manque, d’une lacune ou d’une envie particulière. C’est l’insatisfaction qui pousse à vouloir déménager, changer de travail ou à revisiter son hygiène de vie.

Or la maturité intellectuelle et psychologique n’a pas d’âge. Il n’y a pas de limite chiffrée à partir de laquelle on peut se dire « ça y est, j’ai légitimement le droit d’avoir des rêves et de vouloir sortir du moule dans lequel on me retient ».

À quel âge changer de vie? Au votre, simplement !

L’existence de contraintes matérielles

Alors c’est évident. Un jeune homme de 14 ou 15 ans n’aura pas les mêmes possibilités qu’à 25 ans. Le fait de vivre chez ses parents, d’avoir des ressources limitées ou une liberté moindre peut apparaître comme un frein naturel à la volonté de changer de vie.

Tout comme d’ailleurs, un âge avancé sera considéré comme trop handicapant pour se lancer dans de grands projets.

Je vous invite à réfléchir sur ce que signifie changer sa vie. De prime abord, on imagine une personne qui plaque tout, pour s’installer sur une île déserte. Mais nous sommes loin du compte.

Changer de vie, c’est simplement décider de casser sa routine. D’adopter de nouvelles pratiques. De faire preuve d’ouverture d’esprit et décider d’être un acteur de sa vie plutôt qu’un spectateur. Il n’est évidemment jamais trop tôt ou trop tard pour commencer à se responsabiliser.

Alors, à quel âge changer de vie ?

Vous l’avez compris, vous êtes responsable de votre propre existence. Il vous appartient de réfléchir sur les moyens de l’améliorer, de vous enrichir (dans tous les sens du terme) et de viser l’épanouissement.

N’écoutez pas votre environnement quand il vous impose des limites. Ces dernières n’ont pas de fondement réel. Que vous soyez jeune ou plus âgé, cela n’a aucune importance. Vous restez maître de qui vous êtes. De ce que vous êtes et ce que vous deviendrez.

Se poser la question de l’âge, c’est se chercher une excuse pour ne pas prendre ses responsabilités. C’est chercher une raison de ne pas passer à l’action. De rester assis là, en attendant que les choses se passent.

Mais je vous connais… et je sais que ce n’est pas vraiment ce que vous voulez. Sinon, vous ne seriez pas là, à lire ces quelques lignes… n’est-ce pas ?

Comment changer de vie à 40 ans ?

Voilà une question des plus intrigantes pour certains… et qui en fera sourire d’autres.

Pourquoi ? Parce qu’évidemment, il n’est jamais trop tard pour agir. Pour évoluer, changer, grandir ; pour enfin partir à la conquête de ses rêves. Alors oui, je vous le dis très ouvertement : il est tout à fait possible de changer de vie, à n’importe quel âge.

Et voici comment changer de vie à 40 ans. Notez que je vous explique dans un autre article comment changer de vie à 50 ans.

Mettre de côté les idées de risque et de perte

Lorsqu’on veut se lancer dans un projet très important qui touche toute notre existence, la peur fait son apparition. C’est quelque part logique : ce qu’on ne connait pas produit de l’inconfort. Nous voulons de la sécurité. Il y a donc, avant même de se mettre en action, un conflit interne à résoudre.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’on ne vit qu’une fois. Le succès n’est pas uniquement dans le résultat. Mais aussi dans le passage à l’acte. Que vous échouiez sur la route n’est pas négatif. Cela va vous permette d’apprendre. De vous rapprocher de votre objectif.

En fait, l’échec en tant que tel n’existe pas. Il est un élément qui fait partie de l’atteinte de votre objectif. Et cette vérité est partagée par tout le monde. À 20, 30 ou 40 ans.

Quel est VOTRE objectif de vie ?

Si vous voulez comprendre comment changer de vie à 40 ans, c’est sans doute que jusqu’ici, vous n’avez pas forcément suivi vos aspirations. Vous avez été influencé par votre environnement. Vous ne vous êtes peut-être basé que sur la nécessité de « survivre » avant de penser à ce feu ardent qui vit en vous.

C’est le moment d’être honnête avec vous-même. De se poser les bonnes questions. En fait, à ce jeu là, on ne peut pas perdre. On pense souvent en termes financiers… mais la réalité, c’est qu’il existe un grand nombre d’aides différentes et de ressources disponibles pour vous aider à avancer.

Vous verrez qu’au final, votre objectif s’affinera de lui-même, sur le terrain. Avec la connaissance et la compétence obtenue lors de votre apprentissage.

Ce qui fait peur, c’est l’illusion de se jeter dans le vide. Mais ce n’est qu’une peur sans fondement. Car s’intéresser à ça, c’est oublier que tout au long du chemin, vous allez devenir meilleur. Comprendre. Acquérir du savoir. Pour changer de vie à 40 ans, il faut donc commencer par se dire… que c’est tout à fait possible !

Roger Lannoy

Roger Lannoy

MP3 OFFERT

Comment transformer votre vie dès maintenant